lundi 21 août 2017

Message des hommes vrais...

...Au monde mutant!!

Bonjour les Lou'Sticks!

Aujourd'hui je vous parle d'un livre extra: Message des hommes Vrais au monde mutant de Marlo Morgan.

L’image contient peut-être : texte


L'histoire:
Marlo est médecin et vit aux Etats-Unis. Des collègues australiens lui demande de venir partager son expérience en terme de prévention. 
Elle va y découvrir que le peuple aborigène est en errance et en souffrance dans les grandes villes australiennes, tout comme les amérindiens l'ont été aux Etats-Unis. Alors qu'elle s'emploie à redonner une place digne à certains d'entre eux, elle est convoquée pour une grande présentation qu'elle croit scientifique.
C'est comme ça, qu'un matin elle part confiante, prête à présenter ses travaux. Mais le voyage l'emmène bien plus loin qu'elle ne l'aurait imaginer! 
Elle se retrouve embarquée dans une expérience qui va la conduire dans le désert australien à suivre le Vrai Peuple, l'une des dernières tribus aborigènes.
Une aventure autant exaltante que difficile qui va la transformer!

Mon avis:
Je pense que ce livre ne transforme pas que Marlo! Vous n'êtes plus tout à fait le même avant et après cette lecture.
Ce récit est d'une beauté extraordinaire. Nous sommes le peuple Mutant, et en lisant le quotidien de ce peuple, on ne peut être que d'accord avec ce terme! Depuis toujours, ils connaissent leur environnement et le respectent. Ils ne font qu'un avec. Ils ne prennent pas plus que ce dont ils ont besoin, et leurs besoins sont très simples. Ils vivent en harmonie avec les leurs aussi et tout ce qui existe sur Terre!
C'est un peu comme le film "Avatar", sauf que c'est en milieu plus hostile et que ça se passe ici, en vrai, quelque part sur notre Planète.
Ce livre nous met face à nos contradictions et nos responsabilités. Il remet les choses à leur juste place!
Se perdre pour se retrouver c'est ça que va vivre Marlo...Et très franchement, même si je pense que je n'aurais pas tenu une journée dans le désert, parfois j'aurai aimé vivre ce qu'elle a vécu pour la beauté et la sincérité de ces gens.

Si vous voulez passer un beau moment, plein d'humilité et d'amour, je vous conseille sans hésiter ce livre :)

Et vous vous l'avez lu? Vous en avez pensé quoi?

vendredi 28 juillet 2017

JAPAUSC - Saison 2 - Dernier épisode

Bonjour les Lou'Sticks!

Voici venu le temps des rires et des chants...Ah non pas tout de suite, ça c'est pour la clôture du camp. Non c'est tout simplement le dernier épisode de cette saison! Eeeh oui...

Jour 8:
Dernier jour d'atelier et dernier jour complet sur le camp. Demain matin on remballe et on part...

Mais ça c'est demain! Il reste encore ce vendredi! En ce vendredi, il n'y aura des ateliers que le matin. L'après midi, ce sera cercle de tambours collectif!

Pour cette dernière matinée studieuse il y a: Cérémonie du Tabac co animé par Grand Ours et Matahimai, ou Yoga et Runes co animé par Sanglier Féroce et Vegvizir, ou Vous et vos objets de pouvoirs par Grand Cerf, ou enfin Rituel de Guérisons avec l'Esprit de la Vodka  avec Ahori.

Je choisis vous et vos objets de pouvoirs pour voir si j'en apprends encore un peu plus sur la baguette :P Direction le cercle des poètes disparus parce qu'on y a fait descendre la veille la magie de la création d'objet de pouvoir justement! Synchronicité quand tu nous tiens <3

On s'installe et on fait un feu, parce que le temps est gris et frais. Nous dégageons la mousse pour ne pas embraser toute la forêt quand même et on prépare notre petit feu de camp.

Pour l'atelier, nous devions amener les objets de pouvoirs que nous avions amené sur le camp. Je prends donc mon tambour, ma baguette, mon galet totem et mon galet pentagramme, deux autres galets et des minéraux. Oui, j'ai emmené ma maison pour ce camp :P

Pour les autres s'invitent un pendentif en perles tissées venue du Mexique, une baguette et un tambour pour Noria. Le superbe bâton d'E. en cours de sculpture dont je vous ai parlé pour l'atelier baguette. Un joli petit coffret en corne et un pendule à l'intérieur pour MC. Et la baguette de Solveig.

On commence par disposer nos objets devant nous et on en parle. S'en suit un petit tour de feu (bah oui y a pas de table, mais y a un feu alors voilà...nouvelle expression ^^) pour savoir ce qu'on entend par objet de pouvoir. Et déjà je peux faire le tri dans ce que j'ai amené. Ne restera que la baguette, le galet totem et pentagramme. Et le tambour mais ça c'est à part :P

On continue de discuter sur le sujet du jour, ce qu'on en fait, le vécu que l'on a avec, puis un petit peu des autels aussi. Pour la méditation Ambrelune tu ne vas garder que le galet totem et la baguette. Ok

On part en méditation et finalement, je dois ne me connecter qu'au galet totem. Noria au pendentif. E. à son bâton. MC à sa boite et au pendule. Et Solveig à sa baguette.

Le tambour de Grand Cerf. Crédit photo: Merci Divine Orange

C'est au son du tambour de Grand Cerf que nous sommes partis nous connecter à nos objets. Pour ma part très peu d'image et de son, voir pas du tout, mais des ressentis dans le corps. 
Fin de la méditation et partage de ce que les objets nous ont raconté...Et là, c'est du lourd, lourd!!
Cet atelier a été un vrai révélateur de Sagesse :)

Noria a commencé à raconter ce qu'elle a vu et ressenti, un voyage sur le dos d'un âne dans les Andes...On parle tissage de perles, et on revient sur le chapeau qu'elle avait ce matin et autour duquel il y a une bande perles tissées par elle. Ce chapeau n'est pas là par hasard, même si on ne s'en est pas vraiment occupé jusqu'à maintenant! Grand cerf fait un petit test...Fermez les yeux. Prenez le temps de ressentir Noria. Ok Et maintenant...Pwwwaaaw...Bah maintenant ça pulse!! On ouvre les yeux, et là elle a son chapeau! Et là, Noria comprend que sa sagesse est celles des Andes (oui bon je vous la fait un peu en raccourci, mais dans le principe c'est ce qui s'est passé ;) ). Laquelle, pour le moment c'est assez flou, mais c'est une évidence et ça la bouleverse!! Le clan des sorcières diminue... Ou pas...Allez savoir, une sorcière des Andes peut être :P

On passe à E. et son bâton. Pour lui c'est assez flou encore, mais il y a des pistes. Pour en être bien sûr, il va un peu plus loin poursuivre sa méditation pendant que l'on continue le tour de paroles.

Vient le tour de Solveig. Pour elle aussi c'est flou. Plusieurs choses se bousculent et il faut faire un peu le tri. Une chose est sure c'est que les arbres et la Nature sont très présents et ceux depuis toujours. Et puis il y a un bateau qui part, un guerrier, un enfant...Mais on se rapproche. La forêt, le bateau, le guerrier viennent du Nord...Une sagesse nordique se profile. Mais là encore, Solveig va continuer sa méditation avec sa baguette pour faire le tri pendant que l'on continue à partager ce qu'on a vécu :)

Vient le tour de MC. Le pendule représente son âme, et elle a compris que la boite fermée la protège. Mais elle sent qu'elle est capable aujourd'hui de laisser la boîte ouverte! Grand Cerf lui parle de cette boîte lui en demande un peu plus sur son histoire et après quelques échanges fini par dire: Tu as compris ce que j'allais te demander MC? Et là je laisse échapper un Ooooh surpris et inquiet :P Oui Ambrelune?? Mais tu vas lui demander de la mettre au feu????!!! Ah je n'avais pas été jusque là mais de s'en séparer oui! Ok...Et puis au fil de la conversation il lui demande si elle se sent prête à le faire ou pas.

E. qui était revenu de sa méditation l'avait vu plutôt enterrée (La boîte hein pas MC!!)! Qu'à cela ne tienne, elle sera mise au feu et on va recouvrir le feu de terre à la fin ^_^
MC accepte et met la boîte au feu et tous les liens erronés qui y étaient attachés avec :-) Et elle se sent bien avec ça!

Pour E. il est clair pour lui que sa sagesse est nordique aussi. C'est un sage mais avec une épée. Elle est là pour défendre et non pour attaquer! Son nom d'initié lui est venu aussi et ce sera Waelly. (bon pour l'orthographe, elle est très personnelle...Alors il faudra lui demander comment ça s'écrit en vrai  ;) )

Solveig revient et nous fait part de ce qu'elle a ressenti. Et comme Noria, elle découvre sa sagesse. Solveig druidesse nordique! Et bien entendu l'émotion est au rendez vous <3 Aller...Le clan des sorcières s'amenuise encore un peu plus :P 

Quand vient mon tour, j'explique le black out audio visuel mais explique les ressentis...Ce que j'ai ressenti de ce galet, c'est que quand je l'ai fait je ne m'aimais pas...Bon même si ce n'est pas encore l'extase aujourd'hui, ça va quand même un peu mieux. Et ce qu'il m'en a dit aussi mon galet, c'est qu'aujourd'hui il ne me correspond plus. J'ai donc pour mission d'en faire un nouveau qui me correspondra mieux. Pour tout vous dire, je l'ai dessiné en rentrant et il va être très beau, enfin à mes yeux évidemment. Mais pour le moment je n'ai pas le bon galet pour l'accueillir. Bientôt nous irons en bord de mer faire une petite récolte et je trouverais celui qui accueillera mon nouveau totem ourse! 

On recouvre le feu et on retourne sur le camp de base. L'atelier cérémonie du tabac n'est pas fini...On va un peu plus loin pour discuter, mais il se fait faim... :P Les autres ateliers arrivent. On se regroupe, on commence à parler un peu plus fort...Les amérindiens s'éternisent!! ^_^  Et on a faiiiiiiiim tous autant qu'on est! :P Ouiii des ventres à pattes même! 

Et puis la cérémonie se termine (enfin) un cri de joie général retenti! A table!!! 

Il est temps de clôturer le camp par un cercle de tambours. Les tenues de cérémonie sont de sorties et nous allons nous diriger vers la Source. Lier l'utile au magique, ravitailler le camp et profiter du lieu magnifique qu'est la Source. Retour à la Source, celle qui nous a abreuvés d'une eau pure pendant toute la durée du camp!

Nous partons en une longue procession, tambours et autres instruments dans les sacs, et des bidons vides prêts à être remplis!
Je marche mais lentement...Mon corps me dit qu'il est fatigué un peu de cette belle semaine soit, mais éprouvante quand même. Je me laisse doubler et c'est très bien comme ça...Parce que même si je vous ai raconté les belles choses qui se passent, il en est une qui depuis deux jours est un peu moins belle. Pour moi, un de mes défis était la vie en communauté. Je ne suis pas un animal de meute...J'ai le mauvais côté de l'ours...Le besoin et l'affection de la solitude. Et la fatigue aidant, ces deux derniers jours, je vis la communauté avec quelques difficultés parfois. Alors certes j'ai un pincement au cœur que ce soit la fin (moi et mes éternels paradoxe...) mais je sais aussi que je vais apprécier de me retrouver seule. Et être en fin de file, ça me laisse une petite respiration et me prépare à l'après camp. 
Je rejoins une compagne de chambrée et on fait le chemin à notre rythme, loin de l'effervescence et ça nous va bien :)

Arrivés là bas on se pose et Luna va nous raconter une histoire. L'histoire de celle qui pèse la vérité, troisième mère des 13 mères originelles. 
Nous écoutons calmes et attentifs. L'histoire est belle et nous enseigne beaucoup. Elle est pleine d'émotions et me touche.

Puis vient le temps d'un dernier tour de paroles. Pour dire merci. Merci à Grand Ours, Ahori, Sanglier Féroce et Grand Cerf. Merci à tous ici. Merci au lieu, la Source, la forêt et ses Esprits. Merci à la Vie!

Puis le temps que les bidons soient remplis, nous faisons résonner les tambours une dernière fois à l'unisson. Et c'est fort!! C'est un dernier merci à TOUT, une dernière union, un avant dernier partage.
Cela devient festif, on entend là que ça chante, là que ça danse. L'énergie monte en puissance et c'est un beau moment aussi que celui là!

Le cercle de tambour à la Source. Crédit photo: Merci Evelyne pour cette magnifique photo <3

Les bidons sont pleins. Une dernière louche de bonne eau pure. On remplit les gourdes pour emmener un petit bout de forêt chez Soi, pour prolonger un peu la magie.

Et on rentre sur le camp de base.

Il est temps pour moi de faire le soin de Sanglier Féroce!
Même consigne...Mets toi où tu veux dans le pentacle. Il s'allonge, je ferme le cercle et le tambour commence à battre. Là encore, la baguette fait ce qu'elle veut, ma voix aussi, je n'essaie même plus de leur donner une direction, je les laisse faire. J'entends que ça travaille Sanglier Féroce, la baguette pointe son cœur. Le chant se fait plus fort. Je saurais par la suite, que ma voix exprimait ce que lui n'arrivait pas à exprimer :)
Des végétaux s'invitent encore, il semblerait que cela fasse partie intégrante du soin :)
Après un petit moment, tout se calme, je sens qu'il est temps de finir. Je lui dit de prendre le temps de revenir à ici et maintenant. Et on parle de ce qu'il a ressenti. Et moi je lui ce qui est venu.
Merci pour ta confiance et tes mots Sanglier Féroce. Ils m'ont aidé et m'aideront à avancer encore sur ce chemin <3

Après ça, j'ai très envie d'aller à la rivière pour un dernier bain! Je prends de quoi me changer, parce qu'après avoir eu frais ce matin, j'ai eu trop chaud cet aprèm :P
Je descends et j'y suis seule!!! Alors, je décide de me plonger dans l'eau. Je mets mon ultra pudeur de côté, à part les libellules et les poissons il n'y a personne! Et c'est un super bon moment aussi que celui là. Il me fait du bien. Il me réénergise un peu pour la soirée de fiesta. Je me détends, je me rends compte du privilège que j'ai d'être là, dans un bain ruisseau, avec le soleil de fin d'après midi qui illumine la forêt, au calme avec les libellules de toutes les couleurs qui volettent tout autour! Je remercie pour ce moment merveilleux. 
Et je me rhabille pour aller profiter de cette dernière soirée autour du feu!

Pendant que le dîner se prépare, Puma Luna, Louve Argentée et moi, chantons Amazing Grace. Nous avions répété un soir dans la semaine pour proposer ce chant sous titré en langage des signes par Louve Argentée. J'adooore les harmonies de voix et chanter en groupe permet ça alors c'est juste bonheur! Après ça on ressort les carnets de chansons et c'est parti pour une chorale collective! Qui va se poursuivre jusqu'au bout de la nuit! (Nan...Je ne ferais pas la blagues avec les démons, je l'ai déjà faite l'année dernière pour le dernier épisode :p)
C'est un moment très festif à l'ambiance joyeuse, comme le banquet d'Astérix à la fin mais sans le barde suspendu et bâillonné :P

Et puis il est temps les uns après les autres d'aller se coucher pour cette dernière nuit dans la forêt.

Jour 9:
C'est le jour du Grand Départ, ou plutôt du Grand Retour...
Dernier petit déjeuner. Et puis on remballe ses affaires. On se remémore forcément cette semaine à ce moment là. Intense et courte en même temps. Magique et longue toute à la fois...Difficile de savoir et de le comprendre. 

Vient alors le moment des aux-revoir, toujours émouvants même pour les ours grognons comme moi :P
Une dernière photo collective...Non je ne veux pas y être...J'aime pas les photos...Ou bien c'est parce que ça sonne vraiment comme la fin peut être ^_^
Dernières embrassades et il est temps de dire au revoir au camp de base, au ruisseau et à la baignoire, à la forêt et aux Esprits.

Retour dans la voiture. Heureusement je fais le voyage avec Tsooline Khan et ça prolonge un peu le camp.
Premier arrêt dans une station essence...Avec des moldus!!! Waaaow ça fait bizarre. Mais c'est ça aussi la Vie ;-)

Merci à l'aTIPIque pour cette belle et riche aventure! Merci à tous les participants qui ont fait de cette aventure ce qu'elle a été! Des moments de partage, des rencontres en vraie, de la bonne humeur, et de la magie! Et un joli concentré de Sagesses <3



Ambrelune

jeudi 27 juillet 2017

JAPAUSC - Saison 2 - Episode 4

Bonjour les Lou'Sticks :)

Voici l'avant dernier épisode de la saison 2! Bon ça aurait dû être le dernier, mais je papote trop...et après ça va être trop long! Alors vous aurez un 5ème épisode pour la peine ;-)

Jour 6:
Une nuit au sec ne fait pas de mal! J'ai eu moins froid. Le soleil est au rendez vous aujourd'hui! Et après ces jours de pluie, ou un peu maussade, ça réchauffe le corps et l'humeur :) Pourtant j'avoue que ce matin, je suis plus fatiguée que les autres jours...Aujourd'hui je vais lever le pied :P

Ce matin au programme: Guérison avec Dame Nature, proposé par Grand Ours. Ou alors, Nos mémoires du toucher animé par Luna. Ou bien encore, Vegvizir la boussole qui déboussole, animé par Vegvizir. Et enfin Cérémonie Despacho proposé par Eclat de Lune.
Mon choix de ce matin sera : les mémoires du toucher avec Luna! :)

La douce Luna :) Crédit photo: Merci Divine Orange :)

C'est au mont enchanté que nous allons faire cet atelier. Et nous ne serons que des femmes :)

On s'installe gentiment un peu en hauteur et Luna qui a tout prévu installe des plaid sur le sol pour que l'on s'installe bien confortablement. De la sauge brûle, ça sent bon.
On se pose et l'on fait un petit tour de paroles pour savoir ce qui nous a appelé dans cet atelier. Là encore, le cercle de paroles a toute sa place et prends tout son sens...Les émotions sont vives et à fleur de peau. Le toucher c'est quelque chose d'intime que l'on donne et que l'on reçoit. Et on ne fait pas ce genre d'atelier par hasard. Moi je viens essayer de comprendre ce qui fait que je ne suis pas quelqu'un de tactile au câlin facile :P Il y a forcément une cause à cela et je la cherche encore.
Des histoires fortes, des blessures, des non dits...Les paroles sont dures parfois, mais elles libèrent déjà un peu.

Ce cercle de paroles était très nécessaire et il a duré longtemps. Mais le temps des exercices est venu.

On se prend les mains, en ressentant ce qui se passe quand on "donne" le toucher et quand on reçoit. Et quand on prend bien le temps on se rend compte que le corps exprime beaucoup de choses, et que rien qu'en se prenant la main, tout un tas de ressentis s'installent pour celui qui donne et celui qui reçoit. Ce n'est pas anodin! Si l'on donne à contre cœur, même de manière inconsciente l'autre va le percevoir, et il peu s'installer des tensions qui viennent d'on ne sait pas où. Il est toujours important de se respecter quand l'on donne pour donner le meilleur de Soi.

Ensuite, on se met dos à dos, bien collées du bas du dos jusqu'à la tête et on se laisse aller. Et on prend le temps de ressentir! Waaaow. Le terrain est en pente et je pensais que le fait que ma partenaire se laisse aller me ferais pencher vers l'avant, mais non, je me sens bien droite et alignée! Je me sens bien dans mon corps, à l'aise. Bon et bien c'est une surprise, je suis peut être un peu plus alignée à l'intérieur que je ne veux bien le croire. Mais au moment où l'on doit se détacher, là je me sens comme arrachée à l'autre! Bon, il va me falloir retrouver mon alignement, mais toute seule :P

On exprime ce qu'on a ressenti. Toute à chacune a eu un vécu différent. Parfois agréable et d'autre fois non.

Pour l'exercice suivant, nous allons nous mettre dans le rôle de la mère qui donne de l'amour et du toucher et de l'enfant qui reçoit. Nous sommes 5 participantes en plus de Luna qui va jouer du tambour. Il y en a une à tour de rôle qui expérimentera donc la mère ou l'enfant, mais seule.
Cet exercice, a été pour moi comme une petite révélation. J'ai choisi de commencer par être la mère qui donne. Et ça m'a fait monter une émotion. Un peu de peur de ne pas savoir faire, parce que j'ai toujours eu ce refus de maternité, et même si je ne sais pas d'où il vient précisément il a forcément des choses à me dire. Et puis on se met dans notre rôle, et là, je me rends compte que c'est facile. Facile de donner, et facile de recevoir l'amour de l'enfant innocent. Au rythme du tambour on se laisse porter, et c'est doux. Ma peur s'envole instantanément. Le tambour s'arrête, on revient à Soi et on exprime ce que l'on a ressenti.
Et on change. J'ai été mère, me voilà fille.

Et cet échange est l'un de mes plus beaux moments sur ce camp. Avant de commencer j'avais peur de ne pas trouver de position confortable, parce que bon, on est de grands bébés quand même, et plus franchement aussi souples ( Enfin vous je sais pas, mais moi j'suis plutôt du genre vieux chêne que roseau :p). Mais je me suis retrouvée bien calée, et j'ai accepté de recevoir cet amour qui m'était donné. Et tout naturellement je donnais en échange. Le temps s'est arrêté, c'était juste magique. J'étais bien, à l'abri du monde, des tempêtes et des tourments, je me sentais protégée et aimée d'un amour inconditionnel. Et pour ma maman d'un jour, c'était aussi un beau moment. Ce souvenir il est gravé là, dans mon cœur tellement il était fort et beau. Nous aurions voulu que ça ne s'arrête pas, mais le tambour a ralenti et nous avons dû revenir à nous ici et maintenant.
Les mots n'expriment pas toujours bien ce que l'on ressent, mais je peux vous dire qu'après ce câlin je me sentais remplie et entière. Je me sentais bien et c'était bon :) Merci à toi, ma maman d'un instant pour ce doux moment <3

Nous avons tellement papoté entre chaque exercice que nous n'avons pas fait tout ce que Luna avait prévu loin de là!! Mais c'était parfait, c'est ce qui devait être fait.

Retour au camp pour la pause inter cours lol!

Et choix des ateliers de l'après midi. Pour ce mercredi après midi nous avions: Cercle de Méditation Profonde au Cœur de la Terre Mère avec l’Esprit de l’Ours  animé par Grand Ours, ou Bain Sacré de (Re)naissance proposé par Ahori, ou encore Solarisation Végétale et Florale avec Sanglier Féroce, et enfin L’Art de la Purification  proposé par Grand Cerf.

Mmmh...Choix cornélien cet après midi...Tout me tente! Mais il va bien falloir choisir! Mais mon corps me dit FATIGUE, et je l'entends, et l'esprit de l'ours ça me parle parce que c'est mon animal de pouvoir. Méditation profonde ça m'appelle aussi parce que ça fait trop longtemps que je n'ai pas médité. Quant à la Terre Mère, c'est une évidence...Bref, mon choix est fait!

Et comme les choses s'enchaînent très bien, cette méditation se passera au mont enchanté, là où le matin même nous avons fait l'atelier avec Luna/ Les énergies douces et maternantes que nous avons fait descendre ce matin, prépare parfaitement cette méditation :)

En route pour la sieste...Euh naaaaan!! Pour la méditation profonde. Mais j'avoue que je me demande si je ne vais pas m'endormir :P

Nous nous installons confortablement, allongés. Nous préparons notre environnement de méditation, un encens, une bougie, ce qu'on veut pour se faire son cocon au creux de la Terre Maman. On respire on se détend...Et...Qui c'est qui ronfle??? Non, je plaisante, personne n'a ronflé. Je ne dis pas que personne n'a dormi, mais ronflé non :P
Avant de fermer les yeux je regarde au dessus de moi. Les arbres, le soleil qui joue à travers les feuilles, le ciel bleu et les nuages qui passent. Et je ressens aussi le sol. Je mets mes mains dans la mousse et je ferme les yeux. Et c'est parti pour la méditation.
Grand Ours n'avait pas emmené son tambour. Il avait emprunté un des bols tibétains de Sanglier Féroce pour plus de douceur. C'est donc au son du bol que nous sommes partis.

Je ne saurais pas vous dire ce qui s'est passé, et non ce n'est pas parce que j'ai dormi! Je suis restée éveillée tout le long mais entre deux eaux. Pas d'image, pas de son, ou très peu. Juste un ressourcement. Il s'est passé ce qui devait se passer. J'entendais le bol, parfois loin, parfois plus près. J'entendais ce qui se passait autour, des enfants qui rient, des pas, le souffle du vent dans les arbres, mais pas une fois je n'ai ouvert les yeux. Je suis restée en méditation.
Bon par contre je n'ai rien à vous raconter d'autre. :P Ouais je sais c'est moins fantasmagoriques que certains ateliers, mais d'une part ça fait du bien et c'est tout ce dont j'avais besoin à cet instant, et d'autre part ce n'est pas parce qu'on ne ressent rien qu'il ne se passe rien. Soyez en certains ;-)
Nous sommes ensuite allés voir le vieux chêne écouter ce qu'il avait à nous dire et bien terminer de lâcher prise :)

Le vieux chêne. Crédit photo: Merci Divine Orange (bis)

Nous sommes repartis sur le camp.

En cet fin d'après midi, j'ai demandé à Puma Luna si je pouvais emprunter sa guitare. Pour m’entraîner et parce que j'avais envie de jouer.
Je vais donc vers le château des princesses, prend la guitare et l'endroit est tellement calme et beau que je décide de rester là!
Willemina est là, mais elle téléphone, donc dans ma tête ça va elle écoute pas :P
Je commence à jouer et chanter. Et arrive Grand Cerf qui vient se poser et se ressourcer là. Ah...j'ai un public...Bon faire comme si j'étais seule, sinon je connais ma petite tête là haut et ça va merdouiller...J'y arrive plus ou moins. Je fais le tour des deux morceaux que je travaille en ce moment...Et Grand Cerf me dit: c'est beau, ça me fait du bien continue...Oui mais euh je ne connais que deux morceaux...C'est pas grave recommence. Bon d'accord, ça me va, ça m'entraîne comme ça :p Bon j'ai un petit peu le mental qui s'est pointé par moment (quand je me plantais surtout, étonnant non? ^^) mais sinon c'était un chouette moment. Puma Luna nous a rejoint et je lui ai demandé de jouer pour Grand Cerf, (et pour moi), ça le changerait de disque. Elle est allée chercher son cahier de chant et hop! c'est parti. Petit trio improvisé! Et ça aussi c'était cool!

Ensuite, Grand Cerf nous dit que ce serait bien d'en faire profiter tout le monde. Alors on va autour du feu pour faire intermède musical en attendant que le dîner soit prêt :)
Une, deux chansons, et puis, c'est parti pour un petit concert collectif, un géant karaoké avec Puma Luna pour la bande son :)
Cool ces moments de chants, j'aime ça! :)

On dîne, on chante et on va se coucher, le cœur joyeux et le ventre rempli!:P

Jour 7:
Au pays du jeudi, il y a des méchants et des gentils...Ah non, pardon j'suis encore dans les chansons d'hier soir

Ce matin...un lapin...(Bon ça va hein, celle là tu nous l'as déjà faite! ah oui tiens c'est vrai^^) Bon ce matin je suis moins fatiguée que la veille mais ça tire un peu quand même!
Je suis prise d'une grave crise d'indécision!!! J'hésite entre deux ateliers, mon cœur balance sans vraiment savoir vers lequel il veut aller. Enfin mon cœur sait, ma tête elle, elle ne veut pas savoir ^_^

Au programme du jour...bonjour, vous avez: Cercle de Couleurs et Minéraux , co animé par Grand Ours et Grand CerfPrendre sa Place Sacrée avec le Tabac à Priser proposé par Ahori, ou Sur les Sentiers de Panoramix avec Sanglier Féroce ou encore Découverte du Chemin Initiatique avec les Runes proposé par Vegvizir.
Les sentiers de Panoramix me disent qu'on va marcher et mon corps me dit nooooon! lol
Les runes de Vegvizir me chuchotent que ça va décalquer, et mon corps me dit noonn, pause, temps mort, break! Les tsunamis on va arrêter pour le moment lol

Me reste le choix entre Le cercle de couleurs et Minéraux, que j'aimerais bien faire parce que j'ai fait presque toutes les "roues médecines", sauf Vegvizir, mais je connaissais pour l'avoir fait en nordic chaman camp et sur la plage s'il vous plait!

Et Prendre sa place, forcément ça ça m'appelle bien, moi qui ai un peu de mal à la prendre dans la vie du quotidien!

Jusqu'à la dernière minute, j'hésite. J'interroge mon corps et ma tête...Et je finis par me décider pour le cercle de couleurs et des minéraux...
Ils commencent la présentation de leurs ateliers...Vient le tour d'Ahori de présenter son atelier...Et là, venu de nulle part, cette petite boule dans le ventre que je ressens quand je pars travailler avec les mongoles...Bon...Je ne peux pas nier qu'elle est là cette peur...Et je sais ce qu'elle veut dire...Bon et bien je crois que mon choix est fait et que mon âme m'a envoyé le message qu'il fallait pour que je comprenne là où elle voulait m'envoyer ^^

J'irais donc prendre ma place avec Ahori!! La peur au ventre :P

On s'installe autour de la Svastika. Nous sommes 4 pour cet atelier. Petit tour de paroles, pour savoir là où on en est de son Rêve. Ce qui bloque. Chacun à notre tour on s'expose. Mon rêve est en chemin, il progresse petit à petit. Pas aussi vite que mon impatience et ma tête ne le voudrait et en même temps un peu vite quand même! Toujours ce paradoxe temporel! Parce que si je regarde en arrière, en un an, il s'en est passé des choses. Même si je suis toujours coincée dans un environnement de travail pénible, il y a eu des avancées :)
Après pas tant du côté "guérisseur". Là, c'est encore fragile. Mon mental est encore surpuissant et a du mal à me lâcher la grappe! Je n'ai pas l'impression de savoir ni de pouvoir...Et quand j'ai l'impression d'avoir une piste le juge intérieur joue les comparaisons avec ceux qui m'entourent et forcément on trouve toujours quelqu'un qui sait mieux faire que Soi!! Ne jamais se comparer, c'est simple sur le papier...
Ok Ambrelune, tu iras chercher ta baguette...Je ne sais pas pourquoi, mais tu vas la prendre...Bon d'accord!

On poursuit le tour de parole. Chacun parle de son artiste, en éveil, éteint ou bien présent. Je vais chercher ma baguette

Ahori, nous fait passer le tabac à priser avec qui nous allons travailler et on fait une première méditation pour appeler notre Artiste. On se centre, on l'imagine, on l'incarne et on revient dans la forêt, à ici et maintenant.

Et l'exercice qui suit va être celui-ci: Chacun notre tour, nous allons avec notre artiste, faire un soin à la personne suivante.

Nous avons pour cet atelier, un chaman en devenir avec son armure et son sabre, une couturière à la belle philosophie, une photographe et une sorcière (ça c'est moi :P)

Le sabre de Tsooline Khan! Crédit photo: Merci Divine Orange (ter)
Tsooline Khan va me faire un soin. J'en ferais un à notre photographe. Qui en fera un à notre couturière. Qui elle nous en fera à tous, en tissant avec ce qu'elle trouve dans la Nature, ce qui lui vient pour nous.

Ok! Tsooline Khan, a aussi la consigne de me couper la tête s'il en ressent le besoin! Mais bien sûr vas-y te gêne pas, une tête ça sert à rien :P Bon vous l'aurez compris, on parle de couper le mental trop fort dans l'invisible et pas au sens littéral hein! Même s'il a un sabre, et même si mon mental se demande toujours dans quel mesure on est conscient quand on part en transe, je n'ai pas vraiment peur :P
Ahori me met un tissu pour me bander les yeux...bon ok, peut être que j'ai un petit peu peur, mais c'est ma tête seulement, pas mon cœur hein promis!
Ahori sort son tambour Tsooline Khan commence, je l'entends bouger, mais je ne vois rien évidemment. J'entends le sabre se planter dans la terre près de moi. Et étonnamment ce n'est pas ce bruit qui me travaille le plus, c'est quand il le retire! Je ne saurais expliquer ce que ça fait, mais c'est comme si ça allait pêcher un truc en moi et que ça le tirait en même temps.

Il fini par me pencher la tête et mettre le sabre dans mon cou. Bon là franchement, je n'ai plus peur. Et j'accueille la suite avec confiance! Qu'on lui coupe la têêêête! J'ai cette vision fugace de la reine de Cœur dans Alice ^^ Il me met son bandeau de cuir sur la tête et quand il le retire, là encore je ressens comme une légèreté. Le tambour ralenti. Le soin est terminé!

Il m'a coupé le mental relou qui vient juger sans arrêt! Et ça va me servir pour la suite!
Notre couturière magicienne me donne un tissage de fougère, parce qu'elle a vu que dans mon costume il y aura du vert <3 ça me va j'aime beaucoup l'idée et ça me parle bien.

Ma mission si je l'accepte est de faire un soin avec ma baguette et du chant si ça me vient...Bon ma tête n'est pas complètement coupée et je l'entends me dire...Mais qu'est-ce que tu vas bien pouvoir faire...??? Ben je sais pas! Mais Ahori m'a dit amuse toi, alors c'est ce que je vais faire ^^

Les débuts sont hésitants...Et puis au bout d'un moment il y a des choses qui me viennent. Des chants, des mouvements de baguette, que je pose à certains endroits, et je me laisse guider comme ça par quoi? ça je ne sais pas mais je fais un soin avec ma baguette, chose totalement nouvelle :P
A la fin, quelques végétaux s'invitent pour donner des soins et des messages. Et puis je sens que ça se calme, et qu'il est temps de finir.
Et j'ouvre les yeux.
Petit retour sur ce qui s'est passé. Et apparemment j'ai visé juste avec ma baguette. Et apparemment il s'est passé des choses! Ahori me dit : "c'était puissant Ambrelune tu lui as retourné les tripes"...Ah ben désolée... Vous sentez la fille à l'aise là! lol En tout cas, C, me demande si on peut continuer le soin plus tard, parce qu'elle aimerait aller jusqu'au bout du truc avec moi! Euh oui avec plaisir :)
Bon ben ma tête devra se faire une raison, je fais des soins avec ma baguette et ma voix! :P

Et vous savez ce qui est assez magique, c'est que cet après midi là, j'anime un atelier sur la création de baguettes. Et que ce matin même je découvre un nouvel usage à ma baguette. Je pourrais donc leur en parler pour l'atelier :) C'est beau les synchronicités hein ;-)

Les soins se poursuivent. Et on en termine avec l'atelier. Je vais reposer ma baguette et préparer le matériel pour l'atelier de cet après midi. Et je retourne sur le camp pour la collation.
Au bout d'un petit moment, Sanglier Féroce vient me voir et me demande si je pourrais lui faire un soin avec ma baguette aussi!! Oh la...Euh oui bien sûr avec plaisir, mais euh je sais pas si je saurais, hein...Chut, calme toi mon mental hein... Bon par contre, on va voir, mais ce soir, j'ai déjà celui de C, à faire alors on verra après si c'est possible ou pas. Ok ça marche.
Ceux du cercle des minéraux reviennent et là, Sanglier Féroce vient me voir et me dit "Euh quand on te demanderas un truc tu te souviendras que j'ai demandé avant hein" et il repart lool!
Et Grand Ours approche et me dit qu'il aimerait bien aussi voir ce que c'est qu'un soin de sorcière avec sa baguette!! Aaah d'accord je comprends lool!! Et Ooooooh laaaa!! Gloups!
oui...Hein quoi??? lool...J'ai pas la pression, j'ai pas la pression...Je ne m'attendais pas à ça :P Mais oui! Bien sûr! Par contre nous sommes jeudi, j'en ai un à faire ce soir, voir deux si je le sens...Et demain nous sommes vendredi dernier jour de camp...ça va être chaud de caser tout le monde ;-)

Enfin on verra!

Cet après midi pas de nœuds au cerveau, j'anime un atelier donc je n'ai pas à choisir ;)
Mais sinon il y a aussi Boucliers de Protection avec AhoriLa Guérison par les Pierres proposé par Grand Cerf et L’Eau, le Feu, la Terre et l'Air avec l’Esprit de la Lune co animé par Luna et Matahimai.

Pour cet atelier nous irons nous poser sur la mousse du cercle des poètes disparus. Endroit doux et agréable, où l'on peut aisément recevoir l'inspiration. Parfait pour un atelier créatif!
Parmi les jeteuses de sort, il y a un homme et son magnifique bâton, trouvé pendant le stage quelques jours plus tôt, venu profiter du temps de création pour lui donner un peu plus vie.

Avant de commencer, petit topo sur comment ça va se passer. Et puis ensuite, on parle un peu des bois utilisés, qui ont leur propre magie aussi. Et je précise bien que tout est informations, mais que les informations on les prend si elles nous parlent et on les laisse si elles ne résonnent pas avec nous!

Il est temps maintenant de partir à la recherche de la branche qui fera la future baguette. Et là déjà, parfois ça travaille. Cerf Blanc a une idée bien précise sur quel bois elle voudrait utiliser. Mais on ne sait pas où le trouver dans la forêt magique. On part à sa recherche, mais sans trop s'éloigner du point de départ, parce que quelques heures d'atelier ça passe vite quand on créé quelque chose.
En attendant j'en retrouve certaines sur le chemin, qui ont trouvés leur bonheur et sont en train de le scier :P
Il y aura du noisetier et du chêne!
Cerf Blanc toujours à la recherche de THE bois, ne le trouve pas, poursuit son chemin. Et je finis par ne plus savoir où elle est :P
Finalement on se retrouve, et je lui dis que peut être qu'elle ne trouve pas son bois parce qu'il lui en faut un autre, et en en discutant avec les autres, le houx nous a soufflé qu'il aimerait peut être bien servir pour une baguette ;) Je lui en parle et elle trouve que c'est une bonne idée.

C'est parti pour la création. La consigne est simple! Laisser venir ce qui vient, sans le mental qui voudrait ci ou ça! Pendant un peu plus de deux heures, l'ambiance est calme, presque méditative! Et je vois naître au fur et à mesure leurs petites merveilles! Chacune a son style et c'est super beau. Le bâton aussi prend un peu plus forme, mais les outils ne sont pas adaptés, c'est un peu plus compliqué pour travailler le bois. Mais avec patience, il s'anime un peu plus. Le temps de la sculpture terminé, on peut passer aux ornements. Minéraux, fil de cuivre et d'alu colorés, plumes, fil, perles, il y a de quoi s'amuser.

Au bout du compte, elles sont finies ou presque, ou tout au moins bien avancé.

Il est temps de les consacrer! Bon certaines l'ont déjà été par le sang de leur gardienne :P
On les mets dans le pentacle qui est resté intact. J'ouvre le cercle et on demande aux éléments de bien vouloir consacrer et activer les objets de pouvoirs qui sont là!
Fermeture du cercle et youhou on va montrer les belles œuvres aux autres!

Quelques unes des baguettes réalisées à l'atelier <3

Je fais une petite pause au camp de base...Et il est temps de faire le complément du soin du matin! :)

Rendez-vous sur le pentacle! J'ai trouvé que c'était l'endroit idéal pour faire un soin :)

Installes toi où tu veux et comme tu veux dans le pentacle. Elle s'assied au centre. Je ferme le cercle et c'est parti.
Je commence par le tambour, pour bien lâcher le mental. Le mien et celui de la personne qui reçoit le soin!
Et pour le reste, je peux vous dire que là encore la baguette a fait ce qu'elle devait, est allée là où elle devait. Des chants me sont venus...Et mon mental a repris une petite leçon d'humilité! A un moment donné, j'ai voulu faire un chant en particulier, un dont je me souvenais et que je trouve très beau! J'ouvre la bouche pour le chanter et là, ben c'est pas du tout celui là qui sort! :P Bon ok, je suis canal, je suis instrument, mais je ne suis plus aux commandes ^_^ Oui c'est ce qu'on appelle la transe ma chérie...Aaaah mais on est conscient quand même alors! Ben oui, je découvre c'est ma première hein! Une transounette mais quand même. Donc voilà l'histoire, le mental sait ce que le corps est en train de faire mais il ne le commande plus, ou plus tout le temps. C'est comme ça que le soin s'est fait, avec le cœur, sous le regard perplexe de mon égo!! Sacrée expérience!!

Je vois que ça bataille un peu chez C. Des larmes viennent. Le tambour m'appelle, je le reprends et lâche la baguette, et je vais tour à tour les utiliser en fonction de ce qu'ils me demandent. Et le chant accompagne toujours.
Des végétaux alliés s'invitent aussi. Je sens là encore que la tension commence à redescendre, qu'il est temps de terminer doucement. Je dit à C. que le soin est terminé et qu'elle peut revenir gentiment.
Je lui dit ce qui m'est venu par rapport aux végétaux et deux trois détails, mais je ne peux pas lui faire de compte rendu du pourquoi du comment. Ce programme là je ne l'ai pas encore téléchargé. ^_^
Elle me fait son retour aussi et j'en suis toujours aussi surprise moi même.
En tout cas, c'est mon tout premier cobaye et je la remercie grandement pour sa confiance et cette expérience très riche pour moi.

Je retourne à la tente poser mes affaires, et mes compagnes de chambrée me demande comment ça s'est passé, parce qu'elles ont entendu le tambour et les chants :P Je leur raconte un peu et ça fait encore bizarre et en même temps ça me fait tout chaud là, à l'intérieur au niveau du cœur ;-)

Nous nous retrouvons sur le camp pour le dîner. Je dis à Sanglier Féroce que son soin ce sera plutôt demain, parce que là, je suis un peu fatiguée :P

Cette journée aura été pour moi une vraie révélation, un pas de plus vers Ambrelune et son chemin. Surprenante et enrichissante, je m'endors le cœur heureux, avec ce sentiment que je suis un plus Soi que le matin!

...A suivre...

mercredi 26 juillet 2017

JAPAUSC - Saison 2 - Episode 3

Bonjour les Lou'Sticks :)

Prêts pour la suite? Non, ben fermez ce post...Oui??!! Alors c'est parti ;)

Jour 4:
Le jour 4 c'est lundi!

Il a bien plu TOUTE la nuit, et ce matin, le temps est très incertain. Mais pour le moment tout va bien.

Ce matin, un lapin a tué un chasseur...Non en fait je fais ma maline, mais ce matin, j'anime un atelier...Voilà! 
Quand il m'a été demandé si je voulais proposer un/des atelier(s), et qu'après que ma tête est dit non surtout pas non, je ne suis pas capable, je ne sais rien faire et je ne vais pas y arriver, mon cœur a dit ouiiiiiiiii!! (Eh oui mon cœur est beaucoup moins compliqué que ma tête comme vous pouvez le remarquer ;-) :P) Mais quoi? Alors j'ai pensé à un atelier créatif parce que j'aime bien bricoler de mes mains. Et c'est aussi à ça qu'ont pensé Ahori, Grand Ours et Grand Cerf. Et puis tout de suite derrière, venu d'on ne sait où, j'ai eu envie de proposer un atelier "Son et voix pour une reconnexion à Soi"...Oui il est arrivé tel quel, avec le titre et tout! En même temps pour moi, la musique et le chant c'est juste une partie de moi, donc ça pourrait s'expliquer :P

Donc voilà, ce matin, je suis dans le grand bain et sans ma bouée canard! Mais jusqu'au moment de l'annonce des ateliers, ça va, je le vis bien.
Ce matin, nous avons plusieurs personnes de l'extérieur qui viennent participer aux ateliers :)

Et puis vient ce moment où comme chaque matin, on présente ce qu'on va faire. Là, la pression monte un peu d'un cran. Ce matin, outre mon atelier, il y a aussi "Révélez le soleil qui est en vous" proposé par Sanglier Féroce, "De l'ombre à la lumière" par Grand Cerf ou "Création d'un attrape rêve" avec Eclat de Lune.

Et puis il y a cet autre moment où les gens viennent par paquet vers toi, et où tu te dis...Euh, y a pas une erreur là? Ils viennent tous pour l'atelier son et voix??? Et tu as confirmation quand quelqu'un vient te voir et te dit: Je me suis inscrite pour cette journée rien que pour ton atelier! 
Alors je vous mentirais si je ne vous disais pas que ça fait plaisir! Mais quand même ça met un tout petit peu la pression aussi!!
Et ça a dû se lire sur mon visage parce que Grand Ours ça l'a bien fait marrer! Il leur a même dit "Merci! Parce qu'elle s'imaginait avoir trois quatre personnes maxi, et là ben elle est en panique" ! C'est pas faux...Y a comme qui dirait du monde là non? :P
Bon ben on y va hein! Maintenant on y est et c'est bonheur! 

Nous allons donc vers le mont enchanté pour faire cet atelier. Parce que là bas, c'est un endroit où le mental on le laisse à la porte, un endroit où l'enfant intérieur aime se retrouver pour jouer et c'est parfait pour un atelier de chant et de musiques.

Mes complices pour cet atelier et pour tous les jours aussi ;-)

Le temps est toujours incertain, je dirais même un peu frisquet avec tendance pluvieuse...

Pour cet atelier, on va commencer par un premier ressenti avant atelier. Pour voir quels ont été les effets à la fin.

Première étape détente du corps. On ne chante pas bien dans un corps crispé. Alors on bouge ses hanches, ses épaules, on s'enroule et se déroule, on se masse, bref on se détend quoi!

Après petite préparation brève de la voix, on se chauffe les cordes vocales ^_^

Et puis on se lance dans les exercices de l'atelier. On commence par sortir une note sur un a...Une note sur laquelle on est à l'aise. Peu importe la hauteur ou le son. Et puis on imagine le son remonter dans la tête. Et après on fait de même mais en l'envoyant dans le ventre. C'est assez subtile et souvent on ne se rend pas bien compte qu'on le fait. C'est souvent plus facile à entendre de l'extérieur parce que la note devient un peu plus grave ou aigue selon si elle descend ou elle monte dans le corps.
Je passe écouter chacun et on réajuste si besoin. Tout le monde s'en sort super bien :) Même ceux qui n'osent pas, en fait et bien ils savent le faire et c'est juste super, parce que ça donne une petite leçon au mental :) Bah oui vous savez celui qui dit "Je ne sais pas chanter"...Et bien il vous ment...Vous savez ;)

Ensuite on passe aux sons associés aux chakras. Une note et un mantra par chakra. Grâce à ma flûte à bec vintage (Mais siii vous savez celle qu'on vous demande d'achetez pour la musique au collège...Et bien pour moi le collège ce n'était pas hier, elle est donc forcément vintage) et celle de Puma Luna beaucoup moins vintage mais plus exotique, on entend les notes pour les reproduire et activer le chakra qui leurs correspondent. Et là encore je fais le tour avec ma flûte enchantée pour que tout le monde entende bien la note.
On avance on continue et la pluie au fur et à mesure de l'atelier se fait de plus en plus intense. Heureusement les arbres nous protègent un peu, mais pas suffisamment et l'on commence a avoir froid.
Pendant que je continue à faire le tour pour accompagner certains à faire l'exercice, il a été décidé de faire un feu. Et en moins de temps qu'il faut pour le dire, je me retrouve avec deux ou trois personnes, les autres étant parties chercher du bois!
J'avoue qu'à ce moment là, je me suis sentie un peu dépassée...Je me suis très clairement dit, là, on te demande de prendre ta place mais t'as raté un truc! Parce que nous sommes en plein milieu de l'exercice, on n'a pas fini les chakras...Alors évidemment que le feu est une très bonne idée et on en avait tous grand besoin, mais partir de tout côté alors que certains n'ont pas fini l'exercice, et bien c'est assez déroutant, voir pas très respectueux. Mais bon, je ne sais comment l'exprimer, parce que les premières choses qui me viennent ne sont pas sympathiques et je ne veux pas réagir avec l'égo...Alors et bien j'ai eu ma leçon du jour, même si sur le moment je ne sais pas quoi en faire :P
En fait c'était très simple, mais ça prouve que j'ai encore bien du chemin à faire. Il me suffisait de dire que j'aurais aimé que l'on me demande si l'on pouvait faire le feu maintenant, en plein milieu d'exercice. Parce que faire le feu était en soi une excellente idée et tout le monde, moi y compris l'avons accueilli avec graaand bonheur. Mais prendre l'initiative d'interrompre un atelier que l'on n'anime pas, même avec la meilleure intention, n'est pas respectueux de celui qui l'anime, ni de ceux qui sont en plein exercice. Mais comme tout est juste, c'est à moi que la leçon était destinée, et après avoir rangé le mental au placard c'est comme ça que je l'ai pris ^_^

Bref, le feu est fait, il fait du bien il réchauffe tout le monde et je demande quand même à ce que l'on reprenne, parce qu'on n'a pas fini! Nanmaiwo! vous y croyez là nan? Ah nan? Bon tant pis :P
On poursuit donc les chakras, tout à chacun a plus ou moins de mal avec un ou plusieurs, ça donne des pistes sur ce qu'on a à travailler ;-)
Après ça, on travaille sur les méridiens et la libération des émotions. On envoie tout ce qui sort au feu et on se libère un peu plus!

Ensuite vient le moment où il est temps de se laisser aller. De laisser son âme jouer! Ceux qui ont des instruments les prennent, ceux qui n'en ont pas tapent dans leurs mains ou chantent. Et là ça monte en puissance. L'énergie du groupe est extra, elle est puissante, et commence à libérer un peu plus de choses plus profondément ancrées. Puma Luna laisse grandir son puma, elle l'accueille encore un peu plus. D'autres pleurent ou crient, lâchant ce qui devait être lâché. Et puis on danse, on bouge, et ça remplit le cœur, on laisse l'âme s'exprimer comme elle veut. Chacun est une partie du tout, et c'est un très beau moment!

Après trois "chansons" on fait redescendre la pression! Et on prend le temps de ressentir comment on se sent à l'intérieur. Et les mots qui reviennent sont alignés, reconnectés, remplis et bien!
Et bien moi aussi je suis remplie, et bien. Et je remercie encore chaleureusement tous les participants pour ce qu'ils ont apportés. Cet atelier est une magie collective et ce jour là, elle était bien présente <3

Retour au camp pour la collation.

Et choix des ateliers de l'après midi: Au menu nous avons "Voyage et voyance avec Grand Mère Eagle", chapeauté par Grand-Ours, "rituel de purification avec l'Esprit du genévrier", proposé par Ahori et Sanglier Féroce, "Bénédiction de l'Utérus à la Source avec la magie des porteuses d'eau", proposé par Eclat de Lune, Matahimai et Luna, et "Retrouver son chemin" avec Grand Cerf.

Pour moi ce sera Bénédiction de l'utérus mais pas à la source mais quand même avec la magie des Porteuses d'eau. Vu la météo, aller à la Source semblait un peu compromis. Mais pas de problème, le plan B était juste parfait aussi! Le rituel s'est fait dans la hutte!
Eclat de Lune, Matahimai et Luna l'avait préparé et c'était juste trop beau! Petites bougies, figurine de porteuse d'eau, pétales de roses et carafe avec l'eau de source au centre de la hutte et ça donnait une ambiance très cocon.

La figurine Porteuse d'eau <3 Crédit photo: Merci Louve argentée ;)

Pendant la présentation, les hommes ont été invité aussi à venir. Non non, rassurez vous on ne leur a pas greffé un utérus pour qu'ils aient le droit d'entrer, mais nous sommes tous porteurs de féminin et masculin en nous, et notamment aussi dans nos vies antérieures (Oui bon il faut y croire je vous l'accorde, mais vu tout ce que je vous raconte depuis le début vous devez bien vous doutez que j'y crois, ou alors, il y a des choses qui vous ont échappées dans les épisodes précédents :p)
Deux hommes ont accepté l'invitation et j'ai trouvé ça beau et courageux.

Avant de rentrer petites explications de comment ça va se passer. Et là, il pleut, alors on veut mettre un peu tout à l'abri, nous y compris, mais voilà ça part un peu dans tous les sens...Tiens ça me rappelle un truc ça...
Et là, Eclat de Lune d'une voix affirmée nous demande un peu de respect des consignes et de ce qui doit se faire. Sur le moment je me suis dit "Waow! ben dis donc ça rigole pas, on est à l'armée ici," mais en même temps c'était juste. Mais vous savez qui s'est dit ça?? Ben c'est petit mental qui n'avait pas réussi le matin même à se faire "respecter" et ça lui faisait un peu le miroir!! Voilà! Mais ça je ne l'ai compris que le lendemain en en discutant avec Eclat de Lune ;) Mais au moins je l'ai compris c'est déjà pas si mal. Toute réaction exagérée est miroir de quelque chose qui se passe à l'intérieur...Alors et vous, qu'est-ce qui vous touche exagérément en ce moment?

Avant de rentrer dans la hutte, nous devons montrer pattes blanches et Matahimai nous purifie à la sauge. Eclat de Lune nous donne des pétales de roses que l'on devra mettre en offrandes au centre. Et une fois que l'on entre à l'intérieur, Luna nous accueille et nous demande d'être conscient que l'on entre dans l'utérus de la terre mère! Voilà pourquoi la hutte était parfaite! Enfin à mon sens à moi :)

Nous entrons tous dans la hutte, et petit tour de paroles pour savoir pourquoi nous sommes là. Là déjà, il y a des histoires fortes et touchantes. Là déjà, je sens que ce rituel va m'être bénéfique bien que difficile...Parce que rien qu'au tour de paroles les larmes me viennent. Bref je suis à ma place à cet atelier et je le sais.

Vient le temps du rituel. Eclat de Lune nous le conte tandis que Matahimai fait résonner son tambour. Il y a des larmes, de l'émotion, quelques cris, des fuites aussi parfois, parce qu'on n'est pas toujours prêt à affronter ce qu'on doit affronter. Moi il y a ces mots qui résonnent en moi...Pardon...Je suis en train de me reconnecter à mon enfant non reconnu je crois. Et ça me bouleverse. Je lui demande pardon de ne pas avoir su le reconnaître et l'aimer. Oui je sais c'est dingue, mais c'est comme ça et ça me va.

On fait un petit tour pour savoir ce qui s'est passé. Et ça a été très fort pour tout à chacun. Ou presque.

On poursuit le rituel et on nous demande pardonner pour les offenses que l'on a reçu et les abus que l'on a commis. Et là encore ça vibre très fort alors que clairement dans cette vie, j'ai été très préservée de toutes offenses que l'on peut commettre envers les femmes. Décidément on s'en traîne des casseroles invisibles...Et dont on n'a même pas idée avant de les mettre un tout petit peu en lumière.
Ce rituel m'aura permis ça. De mettre en lumière des petits bouts d'inconnus qui résonnent fort en moi...Des choses que j'ai à travailler donc pour me libérer et avancer.

Dehors il pleut des cordes, comme si une purification intensive était nécessaire. A l'intérieur Luna nous chante des chansons, et avec sa voix douce elle nous transporte. On reprend avec elle en chœur, et puis on continue à chanter et chanter encore. Dehors ça se calme un tout petit peu, mais il est temps de finir le rituel. Nous sortons un à un. De l'eau de source, chargée pendant la bénédiction nous est offerte à la sortie, avant d'aller recevoir le dernier rituel. Une phrase à retenir et à répéter...Moi qui ai une excellente mémoire habituellement, peine à la retenir...Mmmh petits loups noirs je vous ai reconnu et je sais que je vais devoir revenir vous voir! Eclat de Lune me le confirme...Tu referas le rituel chez toi ;-)

Je ne sais plus exactement comment se fini cette journée...Je peux vous dire que la pluie a bien tout rincé, mais que l'on a pu manger au sec. Que chaque soir nous étions chouchouté par les cuistots et qu'on a vraiment mangé comme des princesses (et princes hein) toute la semaine!
Je peux vous dire aussi qu'une averse nous a précipité au lit, comme la veille :P Là haut ils veillent toujours à ce que l'on recharge nos batteries <3 Dommage, parce que ce soir Puma Luna a sort sa guitare et nous a offert un merveilleux moment de musique, malheureusement écourté par le couvre feu cosmique. Un timbre de voix superbe et une union avec son instrument tellement belle que l'on aurait bien prolongé la soirée rien que pour ça...

Mais nan! Au lit qu'ils ont dit là haut :P

Jour 5:
La nuit a été moins bonne. J'ai eu très froid...A force de pluie, le matelas et le duvet sont humides. Trop près de la toile, le pied est même carrément mouillé! Je me suis emmitouflée dans un sous pull et une polaire en plus de mon duvet et ma couverture :P

Mais ce matin, le temps semble être à peu près stable...On dirait même que la journée va être plus calme :)

Ce matin pour les ateliers nous avons le choix entre : Voyage et guérisons karmiques avec Grand Ours, le chêne sans chaîne avec l'Esprit du chêne" proposé par Sanglier Féroce, "La ruse du renard au service de la Guérison" proposé par Ahori et "Guérison avec le pentacle" animé par Grand Cerf!
Bon si vous avez bien tout suivi depuis le début, pas de suspens, j'ai choisi le pentacle! Ben oui, en même temps je l'avais vu pendant le Triskèle!

Ceux qui avaient rendez-vous avec Grand Ours n'ont pas été déçus! Ce matin il s'est levé la tête à l'envers...Il a avalé un clown dans la nuit...Un Heyoka même! Un clown sacré donc! Secondé par Le Coyote et son acolyte l'oiseau Tonnerre, l'Heyoka est fou! ET ce matin là, Grand ours était un peu fou :P Il aurait presque fait peur à certain ^_^

Bref chacun part sur le lieu de son stage et nous, nous partons vers le camp des Druides...Parce que nous allons faire le pentacle là où nous avons fait le Triskèle!
Et là encore magie des fleurs aux milles couleurs (Si vous n'étions pas né dans les années 80, n'espérez pas comprendre cette référence :P ), nous étions 5, et le pentacle a...Cinq branches! :)

Et l'autre magie que l'on a découvert à la fin, c'est qu'il n'y a pas de hasard mais nous n'étions que des sorcières à cet atelier! Elle est pas belle la Vie? :P

Avant toute chose il faut démonter le Triskèle et le remercier pour ce qu'il nous a apporté! Et matérialiser le pentacle. On conserve le cercle extérieur du Triskèle et on construit le pentacle. Pas au millimètre près mais presque! Avec Grand Cerf, on ne rigole pas avec la géométrie sacrée. En même temps si elle est sacrée...Mieux vaut ne pas rigoler ^^ Donc on trace un joli pentacle presque pas parfait, parce qu'il faut rappeler quand même que l'on utilise des branches tordues pour le tracer ;-)

Le pentacle n'est pas le symbole absolu de la magie noire! Le pentacle est un symbole représentant les 5 éléments! Oui les 5, nous avons l'extrême privilège d'accueillir Leeloominaï Lekatariba Lamina-Tchaï Ekbat De Sebat, alias Leeloo ou le cinquième élément herself, en plus de l'Air, de la Terre, de l'Eau et du Feu! Maiiiis noooon! Je ne suis pas si perchée que ça! Quoique...Mais bon passons, ça c'est une autre histoire :P

Le pentacle des sorcières :P Crédit photo: Merci Grand Cerf

Le cinquième élément c'est l'Ether...Autrement dit le Tout dont sont issus les 4 autres éléments, et le rien en même temps! C'est l'Univers et le cosmos et les trous noirs en même temps voyez?

Ce matin nous allons donc ressentir ces cinq éléments en nous, et devenir ces éléments (en toute modestie évidemment ;) )
On se positionne chacune sur un élément. Avant de réellement commencer, Grand Cerf nous demande nos noms d'initiés. Ambrelune...présente! Puma Luna...présente! Noria...présente! Wiilemina...présente...Et toi C...Quel est ton nom d'initié à toi? Je n'en ai pas! Et bien trouve-t-en un! N'importe lequel...Après bien du suspens, il s'est avéré, que si, C avait bien un nom d'initié! Mais que le dire c'était reconnaître la sorcière en elle...Et ça...ça a été difficile. Et nous avons accueilli avec grand plaisir Salemina <3

Aller ceci étant fait, incarnons les éléments. Nous restons à l'extérieur du pentacle pour ça et moi je commence par l'air. Et j'entends que ça travaille fort chez Puma Luna au niveau du Feu. L'air est plutôt léger et fluide, il est doux et transporte. On tourne. Le Feu est intense, même si c'est celui que j'ai le plus de mal à ressentir. Le feu intérieur, le guerrier...va falloir le réveiller encore un peu...On tourne. La Terre, elle ancre, elle est puissante, et elle me travaille beaucoup au niveau du chakra du cœur...On tourne! L'eau est fluide et calme, elle allège et fait danser...On tourne! L'éther! aaah l'éther, il est fort et puissant, il est entier et complet. Et il permet de n'être rien pour laisser  passer le Tout! Chacune avons ressenti des choses différentes ou similaires sur les éléments. Un petit débriefing accompagné d'elixir de plantes pour raviver le feu intérieur (cul sec hein Salemina lol...petite private joke) et regonfler ses batteries.

Et puis nous avons repris mais cette fois nous devions entrer dans l'un des éléments. Celui qui nous attirait. Je me suis retrouvée dans l'eau. Mais avant ça il fallait comprendre comment entrer dedans. Je ne saurais vous dire comment ont fait les autres, j'étais concentrée sur l'Eau. Et pour entrer dans la branche, je suis allée chercher une couronne de lierre (mon habit de cérémonie je vous rappelle :p) et j'ai bu un peu d'eau avant de demander la permission de rentrer. Et j'ai eu le droit :)
Chacune sur son élément nous avons vécu ce que l'on avait à vivre. Pour moi au départ, les eaux étaient tumultueuses et sombres. Mais elles arrivaient toutes dans un superbe endroit, sous la terre dans les profondeurs. Une grotte aux multiples reflets bleus et verts, lumineux. C'était calme et beau.
Retrouver ses eaux originelles.

Chaque élément nous a apporté son enseignement. Et nous avons fini au centre en cercle, main dans la main avec un dernier petit exercice à faire. Se nommer et dire quel est notre artiste. Exercice plus ou moins facile. Se nommer ça ça va. Définir quel est notre artiste, ce qui fait que l'on est unique dans notre façon de faire, parfois c'est moins simple. Mais nous avons toutes réussies. Et nous avons dues pousser un cri de sorcière...Euh...Ben on n'en a pas...Ben on aurait peut être dû parce que ça s'est terminé en fin de séjour par Ha...ribo! :P

Mais ce dernier moment en cercle était très beau <3

Voilà fin du pentacle. On remballe et on va collationner.

Pour l'après midi nous avions le choix d'aller à la rencontre des animaux totems avec Grand Ours, ou Paroles d'oracle avec Ahori, ou préparation d'un vin druidique floral avec Sanglier féroce, ou bien encore partir à la rencontre des Esprits de la forêt avec Matahimai
Avant de partir en stage il y avait deux ateliers que je tenais vraiment à faire. La bénédiction de l'utérus et les paroles d'oracle. Donc je ne me suis pas trop posée de question pour cet après midi là! 

En route vers le camp mongole avec Ahori. Nous étions huit participants pour cet atelier. Pour vous expliquer ce que c'est, je laisse la parole à Ahori qui l'exprime bien mieux que je ne saurais le faire ;) : Quand mes Esprits Ancêtres, appelés "Oracles" s'expriment au travers de moi durant ma transe chamanique pour apporter des clés, des remises en questions et des guérisons... "les Esprits (Ancêtres) s'adressent aux Esprits (Présents) !". La Magie de la Parole Divine... 
Voilà donc pour le comment ça va se passer.

Nous nous sommes retrouver autour de la Svastika. Et les énergies là étaient puissantes. Petit tour de table pour savoir ce qu'on attend de cet atelier. Les blocages qui nous empêchent d'avancer...Et la question fatidique quelqu'un a peur...ahahah...Beh oui...Moi encore, comme à chaque fois que je vais me retrouver sur ce lieu..lol...Mais pas que moi :)

Ahori, chaman ahori'ssant :) Crédit photo merci Divine Orange :)

Une fois le temps de paroles pris, qui a été déjà fort en émotions, c'est parti pour le décollage! 
On se centre à l'intérieur. Ahori met son masque pour bien intégrer l'Oracle et que nous fassions bien la distinction entre lui et l'Oracle. Et le tambour commence à battre. Je suis allongée pour bien profiter du moment, ça m'évite les positions inconfortables qui me ramènent à mon corps trop vite parce qu'il est endolori.
Je sens la mousse et je me laisse aller. A côté j'entends que ça bataille ferme...Les cris, les gémissements commencent très vite. Rester centrée, vivre ce que l'on a à vivre indépendamment des autres. Euh oui mais là, ça crie beaucoup, pas évident! Et puis le tambour se fait plus rapide, il n'est pas loin. Il n'est pas pour moi, il vient titiller les démons d'à côté, mais il commence à agacer les miens quand même. Je le sens...Quelque chose monte...Je ne sais pas quoi. Aucune image, aucun son, rien de défini ne me viendra pour ce voyage, mais je sais, je sens qu'il se passe des choses...A côté, j'entends l'Oracle qui demande de mourir! Est-ce à un loup noir? A un égo? Je ne sais pas, mais il le répète encore et encore. Le tambour s'accélère encore, il s'approche, il vient chercher quelque chose au tréfond de moi. Le tambour fait son oeuvre, il me fait me relever, je me retourne et lâche un cri qui vient de loin!! De rage? De colère? De peine? Mais il m'a submergé incontrôlable. Il est libérateur. Tout de suite suivi par des sanglots et je laboure le sol...J'arrache la mousse, j'enfonce mes ongles dans la terre, et tout ce qui doit sortir sort! Et je retombe, comme vidée par ce qui vient de se passer...

Le tambour continue à aller batailler plus loin, je l'entends, mais il n'a plus le même impact. J'entends les cris, mais ils ne me touchent plus.

Et puis le tambour ralenti puis s'arrête. Le calme revient un peu. Et un autre oracle vient nous câliner. Il rassure, il me prend dans ses bras, il me caresse les cheveux, il est d'une douceur et d'une bienveillance qui fait que je me laisse aller, comme dans les bras d'une Grand Mère. Il faut savoir que je ne suis pas quelqu'un de très tactile. Je n'aime pas être touchée. Mais là, aucune barrière, aucun signe que mon corps se crispe, pas de rejet. C'est juste un moment où je suis bien, et je retourne des années en arrière, cajoler par ma grand mère <3
Chacun à son tour, l'Oracle vient nous apaiser.
Et il est temps de revenir à ici et maintenant.

Petit débriefing...Je ne sais pas quoi dire...Je ne suis même pas totalement revenue je crois. Je suis dans cette même sensation de vide. C'est ni bien ni mal. Parce que le vide il est aussi dans ma tête...Un calme absolu que je n'ai jamais connu jusqu'ici. Ahori me demande si ça va...Oui je crois, je ne saurais même pas le dire...On est parti loin Ambrelune là non? Oui je crois, mais je ne saurais même pas vraiment le dire non plus :P Étrange sensation de flottement. Il fait passer le tabac à priser et il sent bon les épices. Il me fait du bien et m'aide à redescendre un peu, mais c'est toujours le calme des pensées...Et c'est agréable! :)

L'atelier se termine, je suis vidée! Sur le camp on nous demande qui veut bien aller à la Source chercher de l'eau. J'ai la flemme mais je veux bien quand même. Et cette marche jusqu'à la Source me fera le plus grand bien et va m'aider un peu plus à redescendre encore :)

De retour de la Source, Grand Ours nous dit qu'il est temps de faire le rituel des champignons! Oh la la...Mais je suis exténuée! Oui mais les champignons après ils ne seront plus bons...Et des champignons pas bons...Bah c'est pas bon!
Mais qu'est-ce donc que ce rituel? Et bien avec la pluie de jolies coulemelles sont ont sorti le bout de leur nez. Et d'autres petits je sais pas quoi ont été recueilli aussi. Grand Ours nous demandait donc en bonnes sorcières, de faire un rituel avec ces champignons. Puis de les cuisiner et de les manger! A force de dire qu'on allait être malade toute la nuit, certaines hésitaient un peu quand même. Mais nous l'avons fait :) Nous sommes allés avec nos champignons sur le pentacle. Tambour et baguette à l'appui, j'ai fermé le cercle, nous avons invoqué les éléments et avons fait notre petit rituel!!
Nous avons rouvert le cercle et sommes retournés sur le camp pour les cuisiner. Regroupées autour du "chaudron" nous les avons faire cuir en conscience. C'était un très chouette moment de partage, solennel et joyeux tout à la fois! Et pour la petite histoire, aucune n'a vraiment été malade dans la nuit ;-)

Poêlée de champignons magiques :P Crédit photo: Merci Louve argentée :)


...A suivre...

lundi 24 juillet 2017

"JAPAUSC" Saison 2 - Episode 2

Bonjour les Lou'Sticks :)

Nos héros nous ont quittés s'endormant pour la deuxième nuit dans la forêt...Que va-t-il se passer???
SUSPENS...(Oui ça va beaucoup mieux moi, comme vous pouvez le constater par vous même ^^ )

Jour 3:
Premier jour des ateliers!! Et premier jour de pluie...Qui va durer un petit peu :)

Bon je ne vais pas vous raconter tous les petits déjeuners hein...Globalement vous reprenez le premier et voilà! Enfin sauf qu'on a découvert quelques jours plus tard avec bonheur qu'il y avait aussi de la pâte à tartiner au chocolaaaat! :P (Nan même pas que je suis gourmande c'est juste que le chocolat ça apporte de l'amour et de la douceur si si! C'est thérapeutique en fait :) De mauvaise quoi? Ah nan mon foie va bien merci!!

Bref en ce dimanche, trois ateliers par demie journée! Et oui c'est l'exception qui confirme la règle des 4 ateliers bi quotidien lol.

La hutte pour suer comme des poneys :) Crédit photo: Merci Louve argentée 

Au programme Hutte de sudation avec Grand Ours atelier qui dure toute la journée! Oui oui sur la journée! C'est une autre exception...Le dimanche c'est le jour des exceptions! En même temps c'est le seul jour de la semaine qui commence par la fin...Bah si tous les autres jours finissent par DI. Et ben le dimanche lui...Il fini par manche, mais commence par DI! Il commence...Mais par quoi?? Bah par Di pardi! Tu suis ou bien?! En même temps, vu le temps, on avait bien besoin de nos 10 manches...Faisait pas chaud!

Mais revenons à nos brebis égarées...Hutte de sudation sur la journée.
Et sinon le matin on avait aussi le choix avec: Triskèle de la Terre Mère avec les Minéraux, animé par Sanglier Féroce et Grand Cerf ou Cérémonie mongole d'offrandes aux Esprits, animée par Ahori.

Et l'après midi: Suite de la Hutte de sudation ou Svastika des 4 éléments, proposé par Ahori ou La Géométrie sacrée, proposée par Grand Cerf

Le principe était simple, chaque matin et après midi, les intervenants expliquaient brièvement leurs ateliers et chacun choisissait ce qu'il voulait faire.

Je n'ai pas réussi mon examen d'ubiquité je vais donc, comme l'année dernière, ne vous parler que des ateliers auxquels j'ai participé! Bah oui c'est comme ça! J'essaierais pour les autres fois de ne pas le rater, mais c'est drôlement difficile! ^^

Je vais donc vous raconter le Triskèle et la Svastika, ateliers que j'ai choisi pour ce dimanche. (Rassurez vous j'ai épuisé mes blagues avec les manches...)

Pour ce Triskèle matinal, nous sommes allés vers le camp des Druides. Normal ma foi...vu que c'est un symbole celtique.

Le principe était simple, nous allions matérialiser un Triskèle et cheminer dedans. Et les minéraux viendraient en ressource pour nous accompagner sur un passage plus difficile ou pour nous éclairer.
Nous étions 5 apprentis sages pour cet atelier. Petites explications de départ, petit recentrage pour visualiser le Triskèle avant de le faire en vrai. A peine les yeux fermés que je vois le pentagramme...Suivi de près par la Svastika...Euh non mais là on a dit visualiser le Trisikèle hein! Bon ben en tout cas je sais ce que je vais faire comme ateliers les prochaines fois lol

Et puis nous voilà lancées dans la construction du Triskèle. On se met d'accord sur le comment, dans quel sens et tout ça...Et là...Bim...Y en a une qui n'a rien compris et qui a fait une jolie spirale...Mais à l'envers...Je vous laisse deviner qui...Ben c'est Bibi! Bon ça commence à peine que je suis déjà à l'envers! :P Et pourtant j'y avais réfléchi avant de me lancer...Bon ben ça promet tout ça!

Notre joli Triskèle. Tout en simplicité mais puissant :) Crédit photo: Merci Grand Cerf

Une fois correctement matérialisé, avec une belle pointe de cristal de Roche en son centre (Et avec Grand Cerf on ne rigole pas avec les symboles sacrés, finitions impeccables exigées ou presque :) ), appel aux Esprits et activation du Triskèle. Awen, awen, awen...Par où veux-tu bien me laisser entrer Triskèle? Je fais un premier tour et l'interroge...Nan, nan et nan! Ah ben mince...Il veut pas me laisser rentrer...Petit mental arrive au galop évidemment...Et puis je respire un grand coup et me recentre un peu. 
Et là tout de suite ça fonctionne mieux! Je peux rentrer du côté du monde du milieu, et juste à côté du houx! Pour la petite histoire Holly en fleur de Bach, c'est transformer colère en amour...C'est lui qui m'appelle et qui me stoppe direct! (Bonjour...Vous avez un message! Ah oui ok...j'entends)

Et au bout de 2 minutes, les larmes qui viennent, de je ne sais où, et je ne sais pourquoi...Parce que 5 secondes avant j'allais bien! Bon ok...Les Druides vont me faire bosser un peu je crois :P
Bah oui parce que ça coule, ça coule, ça bataille et ça ne s'arrête pas! Grand Cerf s'approche de moi..."Tout va bien Ambrelune"...euh et bien non, je n'irais pas jusqu'à dire ça en fait. Qu'est-ce qui se passe? Bah je sais pas...Mais ça travaille...Il arrive avec sa patte et son tibia (ouais ses outils de chirurgien!!) et voilà qu'il travaille sur mon ventre...Il me demande si un enfant non reconnu ça me parle...Comme ça la non, mais quelque part au fond de moi, en fait oui...Il me demande s'il a un nom cet enfant...Et venu de nulle part j'entends son prénom...(Moui moui moui, bizarre vous avez dit bizarre??.) Vas-y dis le...Alors je le dis, et ça me fait pleurer encore plus mais ça libère un truc...En en rediscutant plus tard avec Grand Cerf, dans cette vie ça ne me parle pas cet enfant non reconnu (quoique...Moi qui n'ai jamais voulu être mère, ça fait écho à un truc forcément). Mais ça doit venir d'une vie d'avant...
Bref, je dois accueillir l'enfant et l'idée de l'enfant déjà. Conceptuellement ressentir un truc qui ne t'est pas arrivé dans cette vie c'est bizarre. Enfin pour le mental! Et d'ailleurs il n'est pas au bout de ses peines mon mental...Cette semaine, il va bien comprendre que ce n'est pas lui qui commande :P
Alors je me pose, j'accueille et j'accepte de laisser le processus non intellectuel se faire. Et ça me calme...

Le beau cristal de roche au centre du Triskèle <3 Crédit photo: Merci Grand Cerf (bis)

A côté j'entends que ça bataille aussi. Plus difficile pour certaines que pour d'autres. Le tambour accompagne, encourage ou vient bousculer. Tout dépend de ce qu'on a à travailler. Des pleurs, des cris, et parfois aussi du calme...

Je décide de continuer mon petit tour dans le Triskèle et me retrouve dans le monde d'en bas...Je me doutais bien que je devrais y aller! Je me pose, ressens et là...waaaouh...Une peur viscérale me pousse à m'accroupir et me cacher littéralement sous mon étole...Et je tremble et j'ai vraiment les j'tons!!! 
Alors je me cache pour pas qu'on me trouve...Grand Cerf revient vers moi et me demande ce qui se passe...Et là j'ai une réponse inattendue...Que je m'entends encore dire...: Il fait tout noir et y a plein de gens! Alors que concrètement je sais très bien que je suis là assise par terre, sur la mousse en plein jour dans la forêt...Mais non, y a un truc qui se passe là, ici et maintenant et qui me fait penser que je suis dans le noir avec plein de gens autour...et ça me fout la trouille au ventre parce que déjà j'ai peur du noir depuis toujours, et tous ces gens là bah ils ont pas l'air super sympas! Bref, Grand Cerf me dit qu'il fait bien jour et qu'il n'y a que nous et qu'il faudrait bien que je sorte de sous cette étole. Et que je me mette debout. 
Ok dans le principe je comprends. Mais dans les faits ce n'est pas si simple. Je commence par me lever après un petit temps de respiration. Et puis je regarde brièvement au delà du voile...Et je me dis qu'il va falloir le retirer. Je sors à peine le bout du nez. C'est un début...Mais un début qui s'éternise...Je sens une main qui retire l'étole...Et l'autre qui l'agrippe et ne veut pas la laisser partir. Et là, arrêt sur image! Ta tête analyse ce qui se passe...Elle te dit mais punaiiise c'est pas bien compliqué ce qu'on te demande chérie (oui quand je m'auto agace je m'appelle chérie ^^)!! Tu prends l'étole et tu la vires! Basta! Et tu as ton corps qui lutte pour la retirer...Voilà! Situation étrange quand on la vit, et l'égo qui comprend un peu plus qu'il n'a pas prise sur tout! Après bien des efforts j'y arrive et je balance bien loin l'étole pour ne pas être tentée de la remettre :P

Grand Cerf me donne une pierre de lune pour m'aider et je continue mon cheminement dans le Triskèle. Je me retrouve près du monde d'en haut, et là ça va, pas de bataille. Je reprends un peu de calme. Et je sens qu'il est temps pour moi de ressortir.

Une fois tout le monde sorti du Triskèle. Petit débriefing. Alors qu'est-ce que tu comprends et retires de ce qui vient de se passer? Tout le monde dit ce qu'il a à dire...Et moi y a un truc qui bloque. Et les seules phrases qui me venaient, avaient une tournure négative ou avec des "il faut"! Et y a ce moment où tu sais que c'est la fin, que tout le monde attend pour terminer et que toi, tu n'arrives pas à sortir le truc qui ferait que ça libérerait tout le monde. Alors que tous, toi y compris savent très bien ce que l'on attend de toi...Alors j'ai été puisé loin au fond, parce que finalement mon Soi n'attendait que ça aussi! Alors je l'ai dit.
Je ne me souviens plus très bien des termes exacts mais ça ressemblait à "Je suis Ambrelune et je ne me cache plus" (Heureusement que Grand Cerf m'a servi de souffleur sinon on y serait encore)!
Comme on est chez les Celtes on me l'a fait répéter trois fois de plus en plus fort :P Youpi elle l'a crachée sa Valda!!! Ah voilà voilà c'était donc ça. Se cacher, ne pas se mettre au grand jour devant tous ces gens imaginaires! Pfiiiiou ben voilà! Premier atelier, déjà K.O :P Parce que j'en suis ressortie rincée.

Petite collation rapide du midi, tout en discrétion parce que ceux de la hutte sont prêts à rentrer dedans. Et puis il y a ce petit moment un peu délicat où tu manges un gâteau avec délectation et où tu croises quelqu'un qui va dans la hutte et qui n'a le droit qu'à...de l'eau! :P
Instant de récupération pour enchaîner sur l'atelier de l'après midi.

Petite présentation des ateliers et c'est avec Ahori que je vais poursuivre mon après midi. J'avoue que c'est ce que je voulais faire spontanément, mais j'ai eu une hésitation vue ce qui c'était passé le matin...Est-ce que je suis prête à vivre un autre atelier comme celui de ce matin? Bon aller t'es là pour ça hein, alors go.

Nous sommes 4, ça tombe bien, on travaille avec la svastika et les quatre éléments!!! C'est pas top magique ça :)

Même principe que chez les Druides mais version mongole. Il va falloir matérialiser le symbole avant de travailler avec.
Mais avant petit cercle de paroles. Pour expliquer l'atelier, ce qu'est la Svastika, savoir un peu plus sur là où on en est, ce qu'on attend, etc...
Et là Ahori ressent et demande...Quelqu'un a peur?...Euh oui...Je crois que c'est moi...Y a cette boule dans mon ventre qui est là, que je n'explique pas (Et non ce n'est pas un alien) :P Et qui va être là à chaque atelier que je vais faire avec Ahori lol Le chaman mongol fait peur à la sorcière ^_^ Ou à mon mental plus probablement :P
Heureusement cette boule se détend au fur et à mesure que l'on parle.

Ensuite nous partons à la recherche de branches, mousse, pierres, feuilles et tout autre élément de la Nature qui voudrait s'inviter pour matérialiser la Svastika. La vodka et le lait en offrandes aux Esprits au centre. Un encens pour l'air. De l'eau de Source pour l'eau. Une bougie pour le feu. Et une pierre pour la Terre.

Une Svastika. Ce n'est pas la notre, mais étonnamment on n'a pas pensé à faire de photo :P

Et c'est parti. Choisir un élément et se placer dessus. C'est l'air qui m'appelle pour cette fois. Et quand on connait la suite...On comprend pourquoi...
Voilà c'est la fin de l'épisode...Quoi non? Bah si...Mais non, d'accord je vous explique pourquoi!

Déjà il faut savoir que pour nous rassurer Ahori nous explique qu'il va mettre son masque pour intégrer encore mieux l'Oracle qui va s'inviter, parce que ça va être du lourd...Quelqu'un a peur??? Euh...Non plus maintenant :)
Le tambour commence, et on se met bien à l'intérieur de Soi.
Pour le moment pas de bataille. Je ressens, j'accueille. Et puis à un moment donné quelque chose me vient...Humilité...Qui es-tu pour refuser de laisser s'exprimer l'Univers à travers toi? Parce que contrairement à ce que le mental veut bien nous faire croire ce n'est pas être humble que de ne pas accepter son chemin et de ne pas laisser l'Univers s'exprimer travers Soi. C'est même prétentieux. C'est laisser à l'égo le pouvoir et refuser la Vie. Nous avons tous en nous une part qui est un petit bout d'Univers, un petit bout du Grand Tout. C'est notre âme. Cette part qui sait parler à toute âme, à tout ce qui nous entoure. Et refuser de l'accepter, c'est être égoïste et refuser les échanges avec le monde...

Voilà ce qui m'est venu...Sois plus humble, accepte de n'être que l'instrument qui permet à l'Univers de s'exprimer. S'exprimer...Me vient l'idée de la parole et le choix de l'air prend tout son sens.
Un petit sentiment de culpabilité vient m'assaillir. Brièvement. Il repart comme il est venu.

Fin du premier round. On fait un petit débriefing et je raconte je ce que j'ai vécu. Chacune à son tour fait pareil. Et on repart pour un tour. Est-ce que vous voulez changer d'éléments? Non, moi l'air m'appelle encore.
Par contre je demande si on peut se mettre dans le symbole plutôt qu'en bout de branches. Oui on peut. Alors on y va. Trois sur quatre ressentent ce besoin d'être dans le symbole. Et là...Waow...c'est tellement plus fort!

Le tambour reprend. On ferme les yeux et on accueille. J'entends Ahori qui donne des choses aux autres, là un serpent, là le symbole de la Svastika et là un couteau pour couper les liens erronés, et puis je le sens s'approcher de moi...Et là, il me met mon étole autour du cou et il serre...Et j'ai cette idée folle le temps d'un micro flash qu'il va serrer trop fort :p (Coucou mental je t'ai reconnu...ahah...)
Et juste derrière cette idée saugrenue, j'ai ressenti que ça m'étouffait cette étole. Je me suis sentie prise au piège. Ma première réaction avec la tête a été que s'il l'avait mise là c'était pour que je la garde pour qu'elle fasse quelque chose. Mais c'était tellement oppressant. Et puis tout à coup...la Lumière fût! J'ai  compris au contraire qu'il ne tenait qu'à moi de me libérer. C'est Mon choix. Et c'est ce que j'ai fait. Mais oui, évidemment que c'est à moi de me libérer, de ne pas accepter que l'on me mette au silence. Que je ne m'impose plus le silence moi même...Alors je l'ai dénoué et ça m'a libéré...
J'ai commencé à meumeumer. (Pour ceux qui ne connaisse pas ce terme extrêmement populaire, je vous invite à regarder Shrek...le 2 je crois :p)
Ahori est alors venu et m'a dit, chante Ambrelune chante...Ah euh oui...J'aime chanter. Dans ma salle de bain, dans ma voiture, ou quand je sais ce que j'ai à chanter. Mais là comme ça. Alors il s'est fait plus insistant et j'ai chanté. Rien de particulier, ce qui venait. Et ça m'a fait du bien. Fin du deuxième round. Re débriefing. J'explique que j'ai fini par comprendre que c'était à moi de me libérer. Mes compagnes d'aventure me disent que c'était beau ce chant. Merci ça me fait chaud au cœur.

Troisième et dernier round. Cette fois c'est l'eau qui m'appelle. Et je ressens qu'elle me nettoie. La pluie tombe et elle me nettoie. Elle me fait un bien fou, une sensation douce et agréable. J'accueille avec plaisir cette eau et la pluie. Je lève le visage vers le ciel, les mains aussi et je me laisse purifier. Ahori me demande si je veux chanter encore...Je dis non...Comment ça non...Ah en fait ce n'était pas une question...Bon d'accord je chante.
Et puis à tour de rôle on va chanter et chanter encore. A chaque fin de chanson on fait un "oré, oré, oré" une manière de dire que l'on envoie à l'Univers ce que l'on a à lui donner. Partage.

Et cet atelier se fini en véritable récital, festif, joyeux, qui remplit le coeur :)

Cela fait un moment que je me dis que j'ai quelque chose à faire avec ma voix. Mais quoi je ne sais pas...En tout cas il semblerait que ça se confirme vu les gentils retour que j'ai eu à cet atelier.

Il est temps de revenir sur le camp. Ceux qui sont dans la hutte n'ont pas fini. Il leur reste encore une porte.
Ce soir c'est la pleine Lune. J'ai décidé de faire un petit rituel pour l'occasion. Je demande à Willemina, soeurcière de coeur si elle veut m'accompagner. Ouiiiii! Nous voilà donc parties à la mare karmique pour notre petit rituel de pleine lune. Cloche et tambour dans nos sacs, bougies, encens et eau de source. Sur le chemin, une digitale me fait de l'oeil et s'invite avec nous.

Arrivées là bas on s'installe. Je ferme le cercle. On place les éléments. Et on s'assoit au centre. On fait une petite ode à Dame Lune et on la remercie. Et puis on poursuit. On se reconnait l'une l'autre, dans les yeux de l'une et de l'autre. Ce moment était magique. Hors du temps, comme si le monde autour n'existait plus, n'avançait plus. La veille, au cercles de paroles, Cerf Blanc a dû marché dans les cendres. Quand j'ai compris ce qu'il lui était demandé de faire, je peux vous assurer que ça a bataillé très fort en moi. Nous devions l'accompagner au tambour, mais c'était très dur. Je pense que ça a fait écho à une mémoire assez forte et ça m'a bouleversé. C'est comme si on la mettait dans le bûcher.
Aujourd'hui pour ce rituel à deux sorcières, Willemina qui a aussi été touché par ce passage du feu, a ramené du charbon. Et nous avons dessiné ce qui nous venait sur le visage de l'autre avec ce charbon. Un beau moment. Une belle connexion. Tambour et cloche ont résonné. Dame Lune a été encore une fois remerciée et on a levé le cercle.

De retour au camp, ceux de la hutte avaient fini et étaient sortis. Enfin presque tous. Grand Ours nous voyant arriver avec Willemina nous dit, ah ben vous tombez bien. On a laissé deux sorcières à l'intérieur! Faudrait aller les chercher.
Alors nous y sommes allées. Et on les a trouvées allongées au sol, ne pouvant plus bouger. Mais à force d'encouragement et de force intérieure elles ont fini par se relever. Direction la rivière pour prendre un peu le frais et se dépoussiérer. Se purifier, et laisser l'eau nous redonner de la vie. Et nous sommes remontées finir la soirée autour du feu tous ensemble.

La pluie nous a envoyés nous coucher de bonne heure. La veille déjà, vers 22h, nous étions tous retourner dans nos tentes illico prestoà cause d'une averse! Et ce dimanche soir, la pluie à peu près à la même heure, nous a incité à partir nous coucher de bonne heure. Les Esprits veillent à notre cycle de sommeil on dirait :P
Plus que la pluie ce soir là c'était le vent et le tonnerre qui se sont invités.
Vegvizir et quelques autres compagnons sont allés dans la plaine profiter du spectacle et se faire nettoyer par les éléments déchaînés. J'avoue, j'ai été petite joueuse, je suis rentrée bien au sec sous ma tente dans mon duvet. Et j'entendais le tonnerre gronder et je voyais les éclairs fendre la nuit, bien calée et à l'abri. Et ça aussi c'était bon :)

Toute cette nuit il aura plu. Et c'est bien pour la forêt, la source et le ruisseau. Un peu moins pour les affaires qu'on a oublié de renter :P
Et avant de s'endormir, on repense à aujourd'hui et on se dit...Et ça ne fait que deux jours...Tant de choses vécues en deux jours!!

...A suivre...