lundi 24 juillet 2017

"JAPAUSC" Saison 2 - Episode 2

Bonjour les Lou'Sticks :)

Nos héros nous ont quittés s'endormant pour la deuxième nuit dans la forêt...Que va-t-il se passer???
SUSPENS...(Oui ça va beaucoup mieux moi, comme vous pouvez le constater par vous même ^^ )

Jour 3:
Premier jour des ateliers!! Et premier jour de pluie...Qui va durer un petit peu :)

Bon je ne vais pas vous raconter tous les petits déjeuners hein...Globalement vous reprenez le premier et voilà! Enfin sauf qu'on a découvert quelques jours plus tard avec bonheur qu'il y avait aussi de la pâte à tartiner au chocolaaaat! :P (Nan même pas que je suis gourmande c'est juste que le chocolat ça apporte de l'amour et de la douceur si si! C'est thérapeutique en fait :) De mauvaise quoi? Ah nan mon foie va bien merci!!

Bref en ce dimanche, trois ateliers par demie journée! Et oui c'est l'exception qui confirme la règle des 4 ateliers bi quotidien lol.

La hutte pour suer comme des poneys :) Crédit photo: Merci Louve argentée 

Au programme Hutte de sudation avec Grand Ours atelier qui dure toute la journée! Oui oui sur la journée! C'est une autre exception...Le dimanche c'est le jour des exceptions! En même temps c'est le seul jour de la semaine qui commence par la fin...Bah si tous les autres jours finissent par DI. Et ben le dimanche lui...Il fini par manche, mais commence par DI! Il commence...Mais par quoi?? Bah par Di pardi! Tu suis ou bien?! En même temps, vu le temps, on avait bien besoin de nos 10 manches...Faisait pas chaud!

Mais revenons à nos brebis égarées...Hutte de sudation sur la journée.
Et sinon le matin on avait aussi le choix avec: Triskèle de la Terre Mère avec les Minéraux, animé par Sanglier Féroce et Grand Cerf ou Cérémonie mongole d'offrandes aux Esprits, animée par Ahori.

Et l'après midi: Suite de la Hutte de sudation ou Svastika des 4 éléments, proposé par Ahori ou La Géométrie sacrée, proposée par Grand Cerf

Le principe était simple, chaque matin et après midi, les intervenants expliquaient brièvement leurs ateliers et chacun choisissait ce qu'il voulait faire.

Je n'ai pas réussi mon examen d'ubiquité je vais donc, comme l'année dernière, ne vous parler que des ateliers auxquels j'ai participé! Bah oui c'est comme ça! J'essaierais pour les autres fois de ne pas le rater, mais c'est drôlement difficile! ^^

Je vais donc vous raconter le Triskèle et la Svastika, ateliers que j'ai choisi pour ce dimanche. (Rassurez vous j'ai épuisé mes blagues avec les manches...)

Pour ce Triskèle matinal, nous sommes allés vers le camp des Druides. Normal ma foi...vu que c'est un symbole celtique.

Le principe était simple, nous allions matérialiser un Triskèle et cheminer dedans. Et les minéraux viendraient en ressource pour nous accompagner sur un passage plus difficile ou pour nous éclairer.
Nous étions 5 apprentis sages pour cet atelier. Petites explications de départ, petit recentrage pour visualiser le Triskèle avant de le faire en vrai. A peine les yeux fermés que je vois le pentagramme...Suivi de près par la Svastika...Euh non mais là on a dit visualiser le Trisikèle hein! Bon ben en tout cas je sais ce que je vais faire comme ateliers les prochaines fois lol

Et puis nous voilà lancées dans la construction du Triskèle. On se met d'accord sur le comment, dans quel sens et tout ça...Et là...Bim...Y en a une qui n'a rien compris et qui a fait une jolie spirale...Mais à l'envers...Je vous laisse deviner qui...Ben c'est Bibi! Bon ça commence à peine que je suis déjà à l'envers! :P Et pourtant j'y avais réfléchi avant de me lancer...Bon ben ça promet tout ça!

Notre joli Triskèle. Tout en simplicité mais puissant :) Crédit photo: Merci Grand Cerf

Une fois correctement matérialisé, avec une belle pointe de cristal de Roche en son centre (Et avec Grand Cerf on ne rigole pas avec les symboles sacrés, finitions impeccables exigées ou presque :) ), appel aux Esprits et activation du Triskèle. Awen, awen, awen...Par où veux-tu bien me laisser entrer Triskèle? Je fais un premier tour et l'interroge...Nan, nan et nan! Ah ben mince...Il veut pas me laisser rentrer...Petit mental arrive au galop évidemment...Et puis je respire un grand coup et me recentre un peu. 
Et là tout de suite ça fonctionne mieux! Je peux rentrer du côté du monde du milieu, et juste à côté du houx! Pour la petite histoire Holly en fleur de Bach, c'est transformer colère en amour...C'est lui qui m'appelle et qui me stoppe direct! (Bonjour...Vous avez un message! Ah oui ok...j'entends)

Et au bout de 2 minutes, les larmes qui viennent, de je ne sais où, et je ne sais pourquoi...Parce que 5 secondes avant j'allais bien! Bon ok...Les Druides vont me faire bosser un peu je crois :P
Bah oui parce que ça coule, ça coule, ça bataille et ça ne s'arrête pas! Grand Cerf s'approche de moi..."Tout va bien Ambrelune"...euh et bien non, je n'irais pas jusqu'à dire ça en fait. Qu'est-ce qui se passe? Bah je sais pas...Mais ça travaille...Il arrive avec sa patte et son tibia (ouais ses outils de chirurgien!!) et voilà qu'il travaille sur mon ventre...Il me demande si un enfant non reconnu ça me parle...Comme ça la non, mais quelque part au fond de moi, en fait oui...Il me demande s'il a un nom cet enfant...Et venu de nulle part j'entends son prénom...(Moui moui moui, bizarre vous avez dit bizarre??.) Vas-y dis le...Alors je le dis, et ça me fait pleurer encore plus mais ça libère un truc...En en rediscutant plus tard avec Grand Cerf, dans cette vie ça ne me parle pas cet enfant non reconnu (quoique...Moi qui n'ai jamais voulu être mère, ça fait écho à un truc forcément). Mais ça doit venir d'une vie d'avant...
Bref, je dois accueillir l'enfant et l'idée de l'enfant déjà. Conceptuellement ressentir un truc qui ne t'est pas arrivé dans cette vie c'est bizarre. Enfin pour le mental! Et d'ailleurs il n'est pas au bout de ses peines mon mental...Cette semaine, il va bien comprendre que ce n'est pas lui qui commande :P
Alors je me pose, j'accueille et j'accepte de laisser le processus non intellectuel se faire. Et ça me calme...

Le beau cristal de roche au centre du Triskèle <3 Crédit photo: Merci Grand Cerf (bis)

A côté j'entends que ça bataille aussi. Plus difficile pour certaines que pour d'autres. Le tambour accompagne, encourage ou vient bousculer. Tout dépend de ce qu'on a à travailler. Des pleurs, des cris, et parfois aussi du calme...

Je décide de continuer mon petit tour dans le Triskèle et me retrouve dans le monde d'en bas...Je me doutais bien que je devrais y aller! Je me pose, ressens et là...waaaouh...Une peur viscérale me pousse à m'accroupir et me cacher littéralement sous mon étole...Et je tremble et j'ai vraiment les j'tons!!! 
Alors je me cache pour pas qu'on me trouve...Grand Cerf revient vers moi et me demande ce qui se passe...Et là j'ai une réponse inattendue...Que je m'entends encore dire...: Il fait tout noir et y a plein de gens! Alors que concrètement je sais très bien que je suis là assise par terre, sur la mousse en plein jour dans la forêt...Mais non, y a un truc qui se passe là, ici et maintenant et qui me fait penser que je suis dans le noir avec plein de gens autour...et ça me fout la trouille au ventre parce que déjà j'ai peur du noir depuis toujours, et tous ces gens là bah ils ont pas l'air super sympas! Bref, Grand Cerf me dit qu'il fait bien jour et qu'il n'y a que nous et qu'il faudrait bien que je sorte de sous cette étole. Et que je me mette debout. 
Ok dans le principe je comprends. Mais dans les faits ce n'est pas si simple. Je commence par me lever après un petit temps de respiration. Et puis je regarde brièvement au delà du voile...Et je me dis qu'il va falloir le retirer. Je sors à peine le bout du nez. C'est un début...Mais un début qui s'éternise...Je sens une main qui retire l'étole...Et l'autre qui l'agrippe et ne veut pas la laisser partir. Et là, arrêt sur image! Ta tête analyse ce qui se passe...Elle te dit mais punaiiise c'est pas bien compliqué ce qu'on te demande chérie (oui quand je m'auto agace je m'appelle chérie ^^)!! Tu prends l'étole et tu la vires! Basta! Et tu as ton corps qui lutte pour la retirer...Voilà! Situation étrange quand on la vit, et l'égo qui comprend un peu plus qu'il n'a pas prise sur tout! Après bien des efforts j'y arrive et je balance bien loin l'étole pour ne pas être tentée de la remettre :P

Grand Cerf me donne une pierre de lune pour m'aider et je continue mon cheminement dans le Triskèle. Je me retrouve près du monde d'en haut, et là ça va, pas de bataille. Je reprends un peu de calme. Et je sens qu'il est temps pour moi de ressortir.

Une fois tout le monde sorti du Triskèle. Petit débriefing. Alors qu'est-ce que tu comprends et retires de ce qui vient de se passer? Tout le monde dit ce qu'il a à dire...Et moi y a un truc qui bloque. Et les seules phrases qui me venaient, avaient une tournure négative ou avec des "il faut"! Et y a ce moment où tu sais que c'est la fin, que tout le monde attend pour terminer et que toi, tu n'arrives pas à sortir le truc qui ferait que ça libérerait tout le monde. Alors que tous, toi y compris savent très bien ce que l'on attend de toi...Alors j'ai été puisé loin au fond, parce que finalement mon Soi n'attendait que ça aussi! Alors je l'ai dit.
Je ne me souviens plus très bien des termes exacts mais ça ressemblait à "Je suis Ambrelune et je ne me cache plus" (Heureusement que Grand Cerf m'a servi de souffleur sinon on y serait encore)!
Comme on est chez les Celtes on me l'a fait répéter trois fois de plus en plus fort :P Youpi elle l'a crachée sa Valda!!! Ah voilà voilà c'était donc ça. Se cacher, ne pas se mettre au grand jour devant tous ces gens imaginaires! Pfiiiiou ben voilà! Premier atelier, déjà K.O :P Parce que j'en suis ressortie rincée.

Petite collation rapide du midi, tout en discrétion parce que ceux de la hutte sont prêts à rentrer dedans. Et puis il y a ce petit moment un peu délicat où tu manges un gâteau avec délectation et où tu croises quelqu'un qui va dans la hutte et qui n'a le droit qu'à...de l'eau! :P
Instant de récupération pour enchaîner sur l'atelier de l'après midi.

Petite présentation des ateliers et c'est avec Ahori que je vais poursuivre mon après midi. J'avoue que c'est ce que je voulais faire spontanément, mais j'ai eu une hésitation vue ce qui c'était passé le matin...Est-ce que je suis prête à vivre un autre atelier comme celui de ce matin? Bon aller t'es là pour ça hein, alors go.

Nous sommes 4, ça tombe bien, on travaille avec la svastika et les quatre éléments!!! C'est pas top magique ça :)

Même principe que chez les Druides mais version mongole. Il va falloir matérialiser le symbole avant de travailler avec.
Mais avant petit cercle de paroles. Pour expliquer l'atelier, ce qu'est la Svastika, savoir un peu plus sur là où on en est, ce qu'on attend, etc...
Et là Ahori ressent et demande...Quelqu'un a peur?...Euh oui...Je crois que c'est moi...Y a cette boule dans mon ventre qui est là, que je n'explique pas (Et non ce n'est pas un alien) :P Et qui va être là à chaque atelier que je vais faire avec Ahori lol Le chaman mongol fait peur à la sorcière ^_^ Ou à mon mental plus probablement :P
Heureusement cette boule se détend au fur et à mesure que l'on parle.

Ensuite nous partons à la recherche de branches, mousse, pierres, feuilles et tout autre élément de la Nature qui voudrait s'inviter pour matérialiser la Svastika. La vodka et le lait en offrandes aux Esprits au centre. Un encens pour l'air. De l'eau de Source pour l'eau. Une bougie pour le feu. Et une pierre pour la Terre.

Une Svastika. Ce n'est pas la notre, mais étonnamment on n'a pas pensé à faire de photo :P

Et c'est parti. Choisir un élément et se placer dessus. C'est l'air qui m'appelle pour cette fois. Et quand on connait la suite...On comprend pourquoi...
Voilà c'est la fin de l'épisode...Quoi non? Bah si...Mais non, d'accord je vous explique pourquoi!

Déjà il faut savoir que pour nous rassurer Ahori nous explique qu'il va mettre son masque pour intégrer encore mieux l'Oracle qui va s'inviter, parce que ça va être du lourd...Quelqu'un a peur??? Euh...Non plus maintenant :)
Le tambour commence, et on se met bien à l'intérieur de Soi.
Pour le moment pas de bataille. Je ressens, j'accueille. Et puis à un moment donné quelque chose me vient...Humilité...Qui es-tu pour refuser de laisser s'exprimer l'Univers à travers toi? Parce que contrairement à ce que le mental veut bien nous faire croire ce n'est pas être humble que de ne pas accepter son chemin et de ne pas laisser l'Univers s'exprimer travers Soi. C'est même prétentieux. C'est laisser à l'égo le pouvoir et refuser la Vie. Nous avons tous en nous une part qui est un petit bout d'Univers, un petit bout du Grand Tout. C'est notre âme. Cette part qui sait parler à toute âme, à tout ce qui nous entoure. Et refuser de l'accepter, c'est être égoïste et refuser les échanges avec le monde...

Voilà ce qui m'est venu...Sois plus humble, accepte de n'être que l'instrument qui permet à l'Univers de s'exprimer. S'exprimer...Me vient l'idée de la parole et le choix de l'air prend tout son sens.
Un petit sentiment de culpabilité vient m'assaillir. Brièvement. Il repart comme il est venu.

Fin du premier round. On fait un petit débriefing et je raconte je ce que j'ai vécu. Chacune à son tour fait pareil. Et on repart pour un tour. Est-ce que vous voulez changer d'éléments? Non, moi l'air m'appelle encore.
Par contre je demande si on peut se mettre dans le symbole plutôt qu'en bout de branches. Oui on peut. Alors on y va. Trois sur quatre ressentent ce besoin d'être dans le symbole. Et là...Waow...c'est tellement plus fort!

Le tambour reprend. On ferme les yeux et on accueille. J'entends Ahori qui donne des choses aux autres, là un serpent, là le symbole de la Svastika et là un couteau pour couper les liens erronés, et puis je le sens s'approcher de moi...Et là, il me met mon étole autour du cou et il serre...Et j'ai cette idée folle le temps d'un micro flash qu'il va serrer trop fort :p (Coucou mental je t'ai reconnu...ahah...)
Et juste derrière cette idée saugrenue, j'ai ressenti que ça m'étouffait cette étole. Je me suis sentie prise au piège. Ma première réaction avec la tête a été que s'il l'avait mise là c'était pour que je la garde pour qu'elle fasse quelque chose. Mais c'était tellement oppressant. Et puis tout à coup...la Lumière fût! J'ai  compris au contraire qu'il ne tenait qu'à moi de me libérer. C'est Mon choix. Et c'est ce que j'ai fait. Mais oui, évidemment que c'est à moi de me libérer, de ne pas accepter que l'on me mette au silence. Que je ne m'impose plus le silence moi même...Alors je l'ai dénoué et ça m'a libéré...
J'ai commencé à meumeumer. (Pour ceux qui ne connaisse pas ce terme extrêmement populaire, je vous invite à regarder Shrek...le 2 je crois :p)
Ahori est alors venu et m'a dit, chante Ambrelune chante...Ah euh oui...J'aime chanter. Dans ma salle de bain, dans ma voiture, ou quand je sais ce que j'ai à chanter. Mais là comme ça. Alors il s'est fait plus insistant et j'ai chanté. Rien de particulier, ce qui venait. Et ça m'a fait du bien. Fin du deuxième round. Re débriefing. J'explique que j'ai fini par comprendre que c'était à moi de me libérer. Mes compagnes d'aventure me disent que c'était beau ce chant. Merci ça me fait chaud au cœur.

Troisième et dernier round. Cette fois c'est l'eau qui m'appelle. Et je ressens qu'elle me nettoie. La pluie tombe et elle me nettoie. Elle me fait un bien fou, une sensation douce et agréable. J'accueille avec plaisir cette eau et la pluie. Je lève le visage vers le ciel, les mains aussi et je me laisse purifier. Ahori me demande si je veux chanter encore...Je dis non...Comment ça non...Ah en fait ce n'était pas une question...Bon d'accord je chante.
Et puis à tour de rôle on va chanter et chanter encore. A chaque fin de chanson on fait un "oré, oré, oré" une manière de dire que l'on envoie à l'Univers ce que l'on a à lui donner. Partage.

Et cet atelier se fini en véritable récital, festif, joyeux, qui remplit le coeur :)

Cela fait un moment que je me dis que j'ai quelque chose à faire avec ma voix. Mais quoi je ne sais pas...En tout cas il semblerait que ça se confirme vu les gentils retour que j'ai eu à cet atelier.

Il est temps de revenir sur le camp. Ceux qui sont dans la hutte n'ont pas fini. Il leur reste encore une porte.
Ce soir c'est la pleine Lune. J'ai décidé de faire un petit rituel pour l'occasion. Je demande à Willemina, soeurcière de coeur si elle veut m'accompagner. Ouiiiii! Nous voilà donc parties à la mare karmique pour notre petit rituel de pleine lune. Cloche et tambour dans nos sacs, bougies, encens et eau de source. Sur le chemin, une digitale me fait de l'oeil et s'invite avec nous.

Arrivées là bas on s'installe. Je ferme le cercle. On place les éléments. Et on s'assoit au centre. On fait une petite ode à Dame Lune et on la remercie. Et puis on poursuit. On se reconnait l'une l'autre, dans les yeux de l'une et de l'autre. Ce moment était magique. Hors du temps, comme si le monde autour n'existait plus, n'avançait plus. La veille, au cercles de paroles, Cerf Blanc a dû marché dans les cendres. Quand j'ai compris ce qu'il lui était demandé de faire, je peux vous assurer que ça a bataillé très fort en moi. Nous devions l'accompagner au tambour, mais c'était très dur. Je pense que ça a fait écho à une mémoire assez forte et ça m'a bouleversé. C'est comme si on la mettait dans le bûcher.
Aujourd'hui pour ce rituel à deux sorcières, Willemina qui a aussi été touché par ce passage du feu, a ramené du charbon. Et nous avons dessiné ce qui nous venait sur le visage de l'autre avec ce charbon. Un beau moment. Une belle connexion. Tambour et cloche ont résonné. Dame Lune a été encore une fois remerciée et on a levé le cercle.

De retour au camp, ceux de la hutte avaient fini et étaient sortis. Enfin presque tous. Grand Ours nous voyant arriver avec Willemina nous dit, ah ben vous tombez bien. On a laissé deux sorcières à l'intérieur! Faudrait aller les chercher.
Alors nous y sommes allées. Et on les a trouvées allongées au sol, ne pouvant plus bouger. Mais à force d'encouragement et de force intérieure elles ont fini par se relever. Direction la rivière pour prendre un peu le frais et se dépoussiérer. Se purifier, et laisser l'eau nous redonner de la vie. Et nous sommes remontées finir la soirée autour du feu tous ensemble.

La pluie nous a envoyés nous coucher de bonne heure. La veille déjà, vers 22h, nous étions tous retourner dans nos tentes illico prestoà cause d'une averse! Et ce dimanche soir, la pluie à peu près à la même heure, nous a incité à partir nous coucher de bonne heure. Les Esprits veillent à notre cycle de sommeil on dirait :P
Plus que la pluie ce soir là c'était le vent et le tonnerre qui se sont invités.
Vegvizir et quelques autres compagnons sont allés dans la plaine profiter du spectacle et se faire nettoyer par les éléments déchaînés. J'avoue, j'ai été petite joueuse, je suis rentrée bien au sec sous ma tente dans mon duvet. Et j'entendais le tonnerre gronder et je voyais les éclairs fendre la nuit, bien calée et à l'abri. Et ça aussi c'était bon :)

Toute cette nuit il aura plu. Et c'est bien pour la forêt, la source et le ruisseau. Un peu moins pour les affaires qu'on a oublié de renter :P
Et avant de s'endormir, on repense à aujourd'hui et on se dit...Et ça ne fait que deux jours...Tant de choses vécues en deux jours!!

...A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire